Sous le coup d’une peine de prison, il vendait de la drogue dure à Besançon…

Publié le 20/10/2021 - 09:50
Mis à jour le 20/10/2021 - 09:32

Les policiers de la BAC ont repéré un individu au comportement suspect ce mardi 19 octobre 2021 vers 1h30 du matin rue Lebeuf à Besançon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Alors qu’ils patrouillaient, les policiers ont aperçu un homme déjà connu pour des faits de trafic de drogue. Ce dernier prenait contact avec plusieurs personnes avec qui il disparaissait dans les buissons.

Pendant les transactions, l’individu ne paraissait pas serein, il effectuait des coups d’œil réguliers pour s’assurer de sa discrétion.

Les policiers ont procédé à son contrôle. Il a reconnu avoir acheté son vélo de marque pour une "bouchée de pain" et leur a remis 23 bonbonnes de cocaïne et d’héroïne (16 grammes au total) et 30 euros en liquide. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Besançon.

Après vérifications, il s’est avéré que l’homme de 32 ans avait inventé une fausse identité au moment de son interpellation afin d’échapper à une peine de prison.

Il a été immédiatement conduit à la maison d’arrêt de Besançon pour effectuer une peine de 10 jours suite à condamnation affaire distincte.Il sera également convoqué avant le tribunal le 2 mars 2022.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Rupture de canalisation : une partie du boulevard Churchill sera fermée plusieurs jours

MISE A JOUR • Une canalisation a cédé à la mi journée dans le quartier de Montrapon sur le boulevard Churchill dans le secteur de l'Intermarché, rue de l'épitaphe à Besançon. La route a été totalement inondée. La circulation est fermée sur le boulevard uniquement dans sens montant en direction de Palente entre le rond point de la piscine Mallarmé et l'avenue de Montrapon. Des déviations sont en place.

Un caporal du 35e régiment d’infanterie en garde à vue pour détention d’armes et de propagande néonazie

Plus d’une centaine d’armes, des munitions et "des objets avec des croix gammées" ont été découverts le week-end dernier dans l’Eure, au cours d’une perquisition menée par les services douaniers, a indiqué mardi le parquet d’Évreux. Un caporal du 35e régiment d’infanterie est en garde à vue.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.28
légères chutes de neige
le 28/11 à 18h00
Vent
2.44 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
99 %

Sondage