Suspicion d’exhibitionnisme : le conseiller municipal de Besançon toujours en garde à vue

Publié le 25/01/2014 - 12:14
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:59

Ce samedi 25 janvier 2014 au matin, le conseiller municipal délégué de Besançon, interpellé vendredi dans l’après-midi, est toujours en garde à vue, selon le parquet. Les auditions se poursuivent. L'élu réfute les accusations.

PUBLICITÉ
Le conseiller municipal de Besançon siègeant dans la majorité, âgé de 41 ans, issu de la société civile et très impliqué dans le milieu associatif, est soupçonné d’avoir montré son sexe à une jeune femme de 19 ans à proximité du lycée professionnel Tristan Bernard dans le quartier Planoise à Besançon (lire notre article ci-dessous). 
 
La jeune femme a prévenu la police et raconté que l’élu lui avait montré ses parties génitales dans un passage souterrain. Le suspect réfute ces accusations.
 
(avec AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.53
couvert
le 21/06 à 0h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1017.51 hPa
Humidité
97 %

Sondage