Menaces de suppressions d'emplois à PSA : "Une annonce brutale, injustifiée et scandaleuse" pour Martial Bourquin

Publié le 17/10/2016 - 16:56
Mis à jour le 18/10/2016 - 08:45

Pour le député-maire d'Audincourt, Martial Bourquin, l'annonce de la suppression de 2 000 postes chez PSA Peugeot Citroën est "brutale, injustifiée et scandaleuse aux vues des résultats de l'entreprise" et craint qu'elle ne touche surtout le site de Sochaux. Il demande officiellement à Carlos Tavares d'annuler "purement et simplement" ce plan de suppressions de postes. 

 ©
©

Cette annonce "fait peser de lourdes menaces aussi bien sur le plan national que local puisque l'annonce du système monoflux sur le site de Sochaux la semaine dernière me fait craindre une suppression importante des effectifs sur notre territoire", indique Martial Bourquin dans un communiqué. 

Il rappelle que l'entreprise a déjà supprimé 8 000 postes en juillet 2012, ce qui représentait à l'époque 10% des effectifs français du groupe, avec notamment la disparition du site d'Aulnay. "Des erreurs de strate?gie avec un retard pris dans la monte?e en gamme, le contexte ge?ne?ral de l'e?conomie e?taient avance?es par les dirigeants de PSA pour expliquer cette re?organisation qu'ils qualifiaient de ne?cessaire." 

"PSA a anticipe? cette diminution progressive des ventes diesel"

Malgré des ventes en hausse de plus de 7 % en Europe au premier semestre 2016, la direction justifie cette décision en expliquant aborder l’avenir "avec prudence", sur fond de Brexit et de chute des ventes de véhicules diesel. Ces suppressions de postes seront l’objet de débats lors d’un comité central d’entreprise (CEE) extraordinaire qui doit se tenir ce lundi après-midi au siège de PSA Peugeot-Citroën à Paris, indique FranceInfo. Du côté de la direction, on confirme qu’il sera bien question d’emploi lors de ce CEE, mais que "tout plan de suppression de postes" est exclu. "Ce n’est pas à l’ordre du jour", a indiqué un porte-parole du groupe à L’Express.

Pour Martial Bourquin, à propos de l'anticipation de possibles retombées du Brexit, "il s'agit d'hypothèses". Concernant la baisse des ventes du diesel, "PSA a anticipe? cette diminution progressive des ventes diesel et le gouvernement a fait un pas pour rendre progressif la diminution des avantages fiscaux du diesel. Ces arguments apparaissent d'autant plus insidieux que le groupe a enregistre? une hausse de 7% de ses ventes au second trimestre 2016 et un be?ne?fice net de 1,2 milliard d'euros."

Le député-maire demande officiellement à Carlos Tavares d'annuler "purement et simplement" ce plan de suppressions de postes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

suppressions postes PSA

Menaces de suppressions d’emplois à PSA : « l’Etat doit être vigilant » selon Sophie Montel

Selon un document interne consulté par France Info et l'AFP ce lundi 17 octobre 2016, le groupe PSA pourrait recourir en 2017 et pour la quatrième année consécutive, à des départs volontaires et à d'autres mesures pour éviter des "plans collectifs de licenciements économiques avec phase contrainte". 2 133 postes seraient concernés. Selon Sophie Montel, conseillère régionale FN de Bourgogne-Franche-Comté, "l'État doit être vigilant" dans un communiqué.

2.000 suppressions d’emplois pour PSA en 2017 ? La direction dément…

Après l'épisode Alstom Belfort, c'est un nouveau coup dur pour l'industrie française. Pas de licenciements secs.  Selon un document interne, le groupe PSA pourrait recourir en 2017, et pour la quatrième année consécutive, à des départs volontaires et à d’autres mesures pour éviter des "plans collectifs de licenciements économiques avec phase contrainte". 2133 postes sont concernés

Economie

Une nouvelle offre régionale de formation pour les personnes éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier 2021 l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

L’entreprise Sophysa prévoit un nouveau bâtiment de 5.700 m2 d’ici 2022 à Temis

Spécialisée en valves neurologiques et en systèmes de monitoring de la pression intracrânienne, l'entreprise est installée depuis 2007 sur le site de Temis à Besançon. Cette dernière a prévu de s'agrandir avec la construction d'un second bâtiment de 5.700 m2, apprend-on ce mois de janvier 2021. Objectif ? "Tripler la capacité de production", selon Philippe Nègre, dirigeant de Sophysa.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.1
légères chutes de neige
le 25/01 à 9h00
Vent
5.33 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage