Alerte Témoin

Tempête Carmen: un mort, 40 départements en vigilance orange

Publié le 01/01/2018 - 10:47
Mis à jour le 01/01/2018 - 17:14

La tempête Carmen qui a commencé lundi à traverser la France d'ouest en est a provoqué dimanche la mort d'un homme dans les Pyrénées-Atlantiques, alors que 40 départements sont placés en vigilance orange. En Franche-Comté, le temps se dégradera à partir de la mi-journée et le vent se renforcera surtout en milieu d'après midi avec des rafales modérées de l'ordre de 80 km/h. 

carmen_meteo_france_janvier_2018.jpg
40 département sont en vigilance orange

Un homme d'une soixantaine d'années a été tué par la chute d'un arbre sur la voiture dans laquelle il se trouvait près de Saint-Jean-Pied-de-Port, selon la gendarmerie de Pau.

Carmen, la troisième tempête hivernale après Ana et Bruno en décembre, a atteint la côte Atlantique lundi matin mais, dès dimanche après-midi, l'ouest du pays a été touché par des pluies parfois soutenues accompagnées de rafales de vents de 60 à 80km/h ainsi que par de "fortes vagues" sur le littoral. Sur l'ensemble de la Bretagne, 2.500 foyers étaient privés d'électricité à 7h00, selon Enedis, qui a diligenté une centaine d'agents sur le terrain.

 Les prémices de cette tempête ont également causé la mort d'un dauphin, retrouvé échoué à Penvins (Morbihan), ont confié les sapeurs-pompiers. Selon Ouest-France, c'est un baleineau d'environ 3,50 m qui s'est échoué quelques kilomètres plus loin, à Saint-Gildas.

  • A 8H00, des rafales à 133 km/h ont été enregistrés à la pointe du Raz, 119 km/h à Belle-Île, 115 km/h à Ouessant (Finistère). Les liaisons avec l'île ont d'ailleurs été coupées jusqu'à mardi. Le pont de Noirmoutier (Vendée), qui relie l'île au continent, a également été fermé aux véhicules de plus de 2m.

Dans la perspective de vents "violents" qui pourront aller jusqu'à des rafales de 140 km/h par endroits, Météo-France avait annoncé dimanche le placement dès lundi 06H00 de 26 départements en vigilance orange "vent" et/ou "vagues-submersion": Calvados, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côtes-d'Armor, Creuse, Dordogne, Finistère, Gironde, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Landes, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Manche, Mayenne, Morbihan, Orne, Pyrénées-Atlantiques, Sarthe, Deux-Sèvres, Vendée, Vienne et Haute-Vienne.

Lundi matin, Météo-France a ajouté onze départements en vigilance orange "vents" (Allier, Ariège, Cantal, Haute-Garonne, Gers, Lot-et-Garonne, Puy-de-Dôme, Tarn et Tarn-et-Garonne, Corse-du-Sud et Haute-Corse), portant à 40 le nombre total de départements placés en vigilance orange après l'ajout du Lot, de l'Aveyron et des Hautes-Pyrénées à 10H00. La fin de l'évènement est prévu pour mardi à 06H00.

La concomitance du passage de Carmen avec des coefficients de marée élevés (97 pour la pleine mer lundi après-midi) risque d'entraîner des phénomènes de submersion marine sur les parties "exposées ou vulnérables" du littoral.Tous les départements de la façade ouest, du Finistère aux Pyrénées-Atlantiques sont concernés par l'alerte orange "vagues-submersion". Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb s'est rendu dimanche soir au centre opérationnel de gestion interministérielle des crises de la sécurité civile qui suit heure par heure la situation.

 Aucune région épargnée

Ces risques météo ont déjà conduit plusieurs municipalités à annuler des événements prévus en bord de mer. Ainsi, certains traditionnels bains du Nouvel An ont été annulés ou reportés comme celui d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques), reprogrammé pour le 7 janvier. La mairie de La Rochelle (Charente-Maritime) a annulé le bal du Nouvel An prévu lundi soir sur le Vieux-Port et la ville de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) a interdit l'accès aux plages jusqu'à mardi.

 A peine achevées les festivités de la nuit de la Saint-Sylvestre, le vent violent "se généralisera rapidement" lundi matin de la pointe bretonne jusqu'à l'estuaire de la Gironde.

Des rafales de 120 à 140km/h sont ainsi attendues sur le littoral. Les vents "violents" s'étendront également au nord de l'Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin, Pays de la Loire, Bretagne, Basse-Normandie et sud du Centre, avec des rafales de 100 à 110km/h à l'intérieur des terres. Avec localement 120km/h, en particulier sur la Vendée et le Poitou-Charentes. Aucune région ne devrait être épargnée par le vent, qui devrait toucher aussi les Alpes et la Méditerranée dans le courant de la journée.

La Corse en particulier sera la cible d'"un vent violent en soirée et durant la nuit suivante", selon Météo-France, évoquant des "rafales certainement supérieures à 140 km/h" sur l'Ile de Beauté.Les consignes à observer en cas de vents violents sont de limiter ses déplacements, d'adapter sa vitesse en voiture, de faire attention aux chutes d'objets, d'éviter de se promener sur les zones littorales et forestières.

 Carmen, "tempête hivernale classique" et d'une intensité comparable à Ana (11 décembre) et Bruno (mercredi), pourrait entraîner des dégâts dus à des chutes de toitures ou d'arbres pouvant endommager le réseau électrique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les accidents de noyade en baisse en France, mais pas en Bourgogne Franche-Comté

Les incidents de noyade, débouchant ou non sur un décès, ont baissé de 22% en juin et juillet par rapport aux années précédentes, rapporte mardi Santé publique France, qui explique cette diminution par la fermeture des piscines en raison du Covid-19 et la moindre fréquentation des plages et lieux de baignade. En Bourgogne Franche-Comté du 1er juin au 4 août 2020, 16 passages aux aux urgences ont été enregistrés contre 13 sur la même période l'an dernier

La canicule perdure en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour • Dans son dernier bulletin de ce mardi matin, Météo France a maintenu 15 départements en rouge, 53 en orange (dont ceux de Bourgogne Franche-Comté) et 21 départements en jaune. Mardi 11  et mercredi 12 août 2020 devraient-être les journées les plus chaudes de la semaine. On attend jusqu'à 36°C cet après-midi à Besançon et les températures ne commenceront à fléchir légèrement qu'à partir de  jeudi.  

Risques élevés d’incendie de forêt ou de végétaux et interdiction des barbecues en plein air à Besançon

conseils • En raison de la sécheresse actuelle des sols et des fortes chaleurs, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers invitent à la prudence face au risque élevé d’incendie de forêt, de récolte ou de végétaux. Occasion de rappeler que la ville de Besançon a pris fin juillet un arrêté interdisant les feux de plein air et les barbecues sur le domaine public.

Où se baigner en toute sécurité en Bourgogne Franche-Comté ?

carte de baignade • L'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les habitants de la région à la plus grande prudence en privilégiant les points de baignade surveillées pour se rafraichir durant les fortes chaleurs. Voici la liste de près de 80 points de baignade naturelle classées en fonction de la qualité de l'eau. 

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

C'est la saison des guêpes  ! Cet été 2020, avec de très faibles précipitations, est propice à leur développement. De plus, la chaleur facilite la survie des insectes, première nourriture des guêpes. Alors quand il y a piqûre ? Que faire ?  Une piqûre de guêpe  doit être soignée. Pour les personnes allergiques, il faut réagir très vite, car une vulgaire piqûre peut être mortelle. Voici les conseils.

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     31.38
    partiellement nuageux
    le 11/08 à 15h00
    Vent
    0.57 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    37 %

    Sondage