Tirs à l'arme à feu à Planoise : un témoin raconte

Publié le 11/07/2015 - 15:34
Mis à jour le 13/07/2015 - 17:59

Des coups de feu ont été tirés dans le quartier de Planoise, dans la soirée de ce vendredi 10 juillet 2015. Ils provenaient d'un appartement de la rue de Franche-Comté, dans le secteur des Epoisses, où vit une famille d'origine Yougoslave. Deux personnes auraient été blessées. Une enquête a été ouverte. Il pourrait s'agir d'un réglement de compte sous fonds de différent familial.

planoise_-_point_de_vue.jpg
Photo d'illustration. Le quartier de Planoise. ©Toufik-de-planoise/http://commons.wikimedia.org/
PUBLICITÉ

Les deux personnes blessées ont été hospitalisées. Leur pronostic vital n'est pas engagé. Un témoin de la scène, qui a demandé l'anonymat, raconte. "Un groupe de dix personnes contre cinq autres a commencé à se bagarrer sur le parking des Epoisses entre 15 et 16h, avec des battes de baseball, des barres de fer et des armes blanches."

Le différent aurait commencé deux jours plus tôt. "Une bagarre avait déjà éclatée devant l'immeuble menant à un premier saccage de l'appartement". La police avait été alertée, intervenant "une heure après le signalement", "trop tard" au goût du témoin anonyme. "La famille attaquée n'avait pas souhaité porter plainte", précise-t-il.

Ce vendredi soir 10 juillet 2015, les hostilités ont donc été reprises. "La famille s'est retranchée dans son appartement". 

Une vingtaine de personnes entrent dans l'immeuble

La police est de nouveau intervenue, avant de repartir, puis une à deux heures plus tard, vers 19h00, "un groupe de personnes profèrent des menaces (...) entrent dans l'immeuble. Ils se trompent d'appartement et fracassent une porte en blessant une personne au passage."

Un second assaut est lancé peu après. "De gros pavés sont lancés sur l'immeuble et des cocktails molotov sont préparés. Certaines personnes tentent de calmer la situation mais d'autres déterminées, continuent. Une vingtaine de personnes montent finalement jusqu'au bon appartement cette fois et jettent tout par la fenêtre. La famille n'y était pas présente, sans doute enfuie par la cage d'escalier. La police arrivera vers les 20h15 pour repartir vers minuit."



Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.27
partiellement nuageux
le 10/12 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
90 %

Sondage