Trafic de stupéfiants à Besançon : il cache des produits dans un buisson et arrive à vélo électrique

Publié le 14/04/2023 - 09:39
Mis à jour le 16/04/2023 - 21:39

Mardi 11 avril à 10h30, les policiers sont intervenus rue Epitaphe et rue Savary à Besançon.
 
 

 © Élodie R.
© Élodie R.

Les policiers ont mis en place une surveillance au 9 cité des voies de l’Observatoire à Besançon. Très vite, ils remarquent un guetteur assis sur un banc qui prend contact avec plusieurs clients. Après un appel téléphonique, un vendeur arrive à vélo électrique et sert les acheteurs. Les forces de l’ordre ont constaté qu’il récupérait ses produits à proximité d’un buisson. 

Les deux individus ont été interpellés. Âgé de 38 ans, le premier mis en cause a reconnu être guetteur depuis huit jours et gagner 30 euros par jour. Le vendeur, âgé de 27 ans, possédait une somme de 160 euros. Un sachet de 15g de résine de cannabis a également été retrouvé dans le buisson. 

Les deux mis en cause ont été déférés à 11h devant Madame le substitut du procureur en vue d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.  A l'issue, le guetteur a été condamné à 9 mois d'emprisonnement sans mandat de dépôt, la suite reste encore inconnue pour le vendeur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.95
couvert
le 14/04 à 0h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
92 %