Trafic de stupéfiants : quatre personnes interpellées dans un appartement à Planoise

Publié le 10/12/2021 - 10:20
Mis à jour le 10/12/2021 - 17:57

Des policiers du groupe de sécurité de proximité ont interpellé mercredi dernier vers 16h20 quatre individus à la sortie et dans un appartement de la rue de Cologne à Besançon dont d’un dealer de drogues et un acheteur.

 © D Poirier
© D Poirier

Après avoir constaté de nombreuses allées et venues devant le hall du 18 rue de Cologne dans le quartier de Planoise, lieu connu comme "point de deal", les policiers sont montés jusqu'à l'appartement connu pour abriter un laboratoire de stupéfiants démantelé le 2 octobre 2020.

Les policiers sont tombés sur deux individus sortant justement de cet appartement en possession de produits stupéfiants dont l'un était le vendeur et l'autre l'acheteur.

Le vendeur était en possession de quatre bonbonnes conditionnées (3 d'héroïne, 1 de cocaïne) pour un poids de 4 grammes et d'un morceau de résine de cannabis et d'une importante somme d'argent. Ils ont été interpellés et conduits au commissariat sans incident.

Deux autres personnes interpellées

Un officier de police judiciaire s'est rendu sur les lieux pour procéder à l'ouverture de l'appartement à l'aide d'un bélier. À l'intérieur, deux personnes ont également été interpellées.

Une perquisition de lieux a donc été menée en présence d'un chien de rechercher de produits stupéfiants, laquelle permet la découverte de nombreux sachets de conditionnements vides, de bonbonnes contenant de l'héroïne jetées dans les toilettes, d'un téléphone, d'un sabre japonais ainsi que d'une importante somme d'argent s'élevant à 1.900€ contenue dans un sac.

Les quatre personnes ont été placées en garde à vue, les perquisitions à leurs domiciles se révélaient négatives. Ils ont nié être des revendeurs et ont affirmé être des consommateurs.

Si l'un des interpellés a été laissé libre, les trois autres individus de 20, 26 et 27 ans, connus des services de police, ont été déférés ce vendredi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Besançon : une autre statue d’Ousmane Sow, " L’homme et l’enfant " vandalisée cette nuit

Après la dégradation volontaire de la statue Victor Hugo située sur l'esplanade des Droits de l'Homme à Besançon dans la nuit du 20 au 21 novembre 2022, la seconde statue d'Ousmane Sow, située au parc des Glacis, à côté du monument aux morts, a été vandalisée dans la nuit du 22 au 23 novembre. 

" White power ", la signature des actes de vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon

Des photos retrouvées sur les réseaux sociaux prouvent que l’acte de vandalisme perpétré sur la statue de Victor Hugo par Ousmane Sow dans la nuit du 20 au 21 novembre, sont revendiqués par les néonazis… une fois de plus dans la ville de Besançon. Nous avons également appris ce mercredi qu’une autre statue d’Ousmane Sow au parc des Glacis a elle aussi été vandalisé dans la nuit du 22 au 23 novembre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.2
légère pluie
le 28/11 à 12h00
Vent
5.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
96 %