Tramway : "Il y a encore des difficultés dont on a conscience"

Publié le 28/11/2014 - 10:00
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:59

Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi 27 novembre 2014 au siège du Grand Besançon sur le premier bilan du tramway, Jean-Louis Fousseret, président de la CAGB, Michel Loyat, vice-président en charge des transports au Grand Besançon et Laurent Gelhaye, directeur de « Besançon Mobilité » ont donné des précisions concernant les points négatifs survenus depuis la mise en circulation du tramway. Bruits, à coups au démarrage, barres de maintien, la desserte du campus de la Bouloie, etc. Depuis septembre, 720 réclamations ont été reçues par la CAGB. 

 ©
©

Les fameux à coups au démarrage du tramway 

Dès le jour d'inauguration du tramway, les Bisontins ont vivement remarqué que le tramway faisait un à coup lors du démarrage. Si les usagers ne s'accrochaient pas, ils pouvaient perdre l'équilibre et tomber, en particulier les personnes âgées. Après avoir tester un nouveau système de démarrage sur la rame 808 qui s'est avéré concluant, toutes les rames seront bientôt équipées d'un système qui limitera ces à coups.

Les crissements des roues sur les rails dans certains virages 

Dans certains virages (CHU, Vaîtes, Canot et Battant), un bruit très strident peut perturber certains riverains, en particulier tôt le matin et/ou tard le soir. Michel Loyat précise qu'il peut y avoir 17 causes différentes qui justifieraient ce crissement notamment la pluie, la dureté, l'angle de virage, la vitesse, etc. "On nous dit souvent qu'il n'y a qu'à graisser les rails, mais la lubrification modifierait la distance de freinage, ce qui serait dangereux" précise Pascal Gudefin, directeur du projet Tramway CAGB. Jean-Louis Fousseret a indiqué qu'à Dijon, "ils ont mis un an pour diminuer ce bruit".

Les barres de maintien "trop hautes" 

Il est vrai que dans le tramway de Besançon, si on ne mesure pas 1m70 minimum, il est difficile d'atteindre les barres de maintien en hauteur pour s'y accrocher et ne pas tomber sur son voisin… À partir du 15 décembre, toutes les rames seront équipées de plus de barres de maintien accessibles à tous. "Cela a pris un peu de temps parce qu'on ne peut pas faire ce qu'on veut. Même pour ajouter des barres de maintien, il faut qu'elles rentrent dans les normes à suivre" a précisé le président de la CAGB 

Une voie en site propre vers le Campus de la Bouloie 

Des étudiants se sont plaints du manque de ponctualité dû à une trop forte fréquentation de bus. Suite à ces remarques, Besançon Mobilité a "réinjecté" des véhicules. En effet, "certes il y a eu des problèmes de ponctualité, mais aussi beaucoup plus de personnes que prévu lors de la mise en place du réseau" a précisé Laurent Gelhaye, directeur de "Besançon Mobilité".  À partir de fin 2015, des travaux commenceront pour créer une voie en site propre, munie de stations presque identiques à celles du tramway pour desservir la Bouloie en bus. Les travaux devraient se terminer en fin d'année 2016.

De plus, courant 2015, la CAGB souhaite faire correspondre les horaires des TGV à la gare Viotte avec ceux du tramway pour éviter de trop longs temps d'attente à la sortie du train.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.11
nuageux
le 23/04 à 12h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
58 %