Trois squelettes humains découverts dans l'Yonne, "aucun lien" établi avec Émile Louis

Publié le 08/06/2017 - 20:26
Mis à jour le 09/06/2017 - 09:27

Trois squelettes humains ont été découverts mercredi dans l’Yonne lors de travaux de terrassement pour la construction d’un parking à Gurgy, mais « aucun lien » n’est établi à ce jour avec des affaires connues, comme celle du tueur en série Émile Louis, a-t-on appris jeudi auprès du parquet d’Auxerre.

Le journal Le Parisien avait fait état de la macabre découverte un peu plus tôt, faisant un lien avec l'affaire des "disparues de l'Yonne" et Émile Louis. "Il faut raison garder", a réagi la procureure de la République d'Auxerre, Sophie Macquart-Moulin, décrivant "des ossements qui pourraient être très très anciens" et "bien alignés: il peut s'agir d'un ancien cimetière".

L'analyse des ossements a été confiée à l'IRCGN (Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale), qui procédera à leur datation. Les résultats ne sont pas attendus avant la semaine prochaine. Interpellé en 2000, Émile Louis avait avoué avoir tué sept jeunes handicapées de la DDASS, entre 1977 et 1979, avant de se rétracter. Condamné à la prison à perpétuité en 2004, puis une nouvelle fois en appel en 2006, il est mort en octobre 2013 à Nancy à l'âge de 79 ans.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.74
couvert
le 29/06 à 9h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
6 %

Sondage