Un adolescent mis en examen pour avoir blessé un policer avec une voiture volée

Publié le 17/07/2019 - 15:16
Mis à jour le 17/07/2019 - 15:16

Un jeune homme de 17 ans a été mis en examen et écroué mercredi  17 juillet 2019 à Belfort pour avoir blessé, en le traînant sur  plusieurs dizaines de mètres, un policier qui tentait de l’interpeller au volant d’une voiture volée le 9 juillet dernier, a annoncé le parquet.

 ©
©

Le 9 juillet, alors qu'il cherchait à interpeller ce jeune homme, le fonctionnaire de police s'était "retrouvé accroché à la portière lorsque le conducteur (avait) refusé le contrôle et pris la fuite en marche arrière", a raconté Eric Plantier, procureur de la République à Belfort.

Le véhicule avait traîné le policer sur plusieurs dizaines de mètres puis heurté un muret, avant de "retomber sur le fonctionnaire de police, lui occasionnant des blessures ayant justifié une incapacité (ITT) de dix jours", selon M. Plantier.

Interpellé et placé en garde à vue lundi, le jeune homme a reconnu qu'il était bien au volant mais a nié avoir compris la qualité de fonctionnaires de police des personnes voulant le soumettre à un contrôle. Déféré devant le juge des enfants, il a été mis en examen pour violences volontaires aggravées par la présence d'une arme (la voiture) et sur dépositaire de l'autorité publique, conduite sans permis et défaut de maîtrise.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.66
ciel dégagé
le 25/05 à 15h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
58 %