Un chien robot se promène à la Citadelle de Besançon. Pourquoi ?

Publié le 08/03/2023 - 11:01
Mis à jour le 16/03/2023 - 16:48

La société Capture4cad, installée à Saône, va réaliser jusqu'à mi-avril 2023 une numérisation complète de la Citadelle de Besançon dans le cadre d'un projet innovant financé par le ministère de la Culture. L'objectif de cette numérisation est de donner à la Citadelle les moyens de développer de nouveaux outils de diffusion en réalité augmentée pour valoriser son patrimoine Vauban.

Un chien robot à la Citadelle de Besançon. © Sophie Lardies
Un chien robot à la Citadelle de Besançon. © Sophie Lardies

Le projet Lense, ainsi nommé par Capture4cad, est avant tout "une utilisation de technologies de pointe pour la mise en valeur du patrimoine culturel", explique la Citadelle dans un communiqué. Pour ce faire, Capture4cad va mobiliser un drone pour la captation des zones inaccessibles, la photogrammétrie pour créer une texture en nuage de point ou en modèle 3D, un scanner pour numériser avec précision tous les bâtiments intérieurs et extérieurs, ainsi qu'un chien robot pour les numérisations d'envergure. "Cette dernière technologie est utilisée pour la première fois en France", précise la Citadelle. 

Un chien robot

Le chien robot en question, nommé Rocket, est un robot de chez Boston Dynamics capable de transporter un scanner qui peut prendre jusqu'à 500.000 points par seconde. Cette technologie novatrice permettra de numériser avec précision les zones les plus vastes et les plus complexes de la Citadelle, qui s'étend sur près de 250.000 m2. Il faudra au total à Capture4cad 6 à 8 mois de numérisation, 3 mois de traitement des données numériques et 3 mois de réalisation de supports en réalité augmentée, réalité mixte et réalité étendue. 

Une fois toutes les données numérisées, la modélisation et la restitution 3D seront réalisées pour produire plusieurs milliers de Gigas de données. Elles pourront être utilisées pour créer des supports de médiation immersive pour la Citadelle avec des casques de réalité mixte ou des écrans interactifs. "Les possibilités sont infinies et promettent une expérience de visite inédite pour les visiteurs", conclut la Citadelle. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.44
légère pluie
le 16/04 à 3h00
Vent
4.55 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %