Un couple fait une pause cigarette, le TGV repart avec le bébé

Publié le 25/01/2017 - 11:49
Mis à jour le 25/01/2017 - 11:51

Descendus sur le quai pour une pause cigarette au Mans, une jeune maman et son compagnon n’ont pas regagné à temps leur TGVqui est reparti sans eux mais avec le bébé de la jeune femme à bord, a-t-on appris ce mercredi 25 janvier 2017 auprès de la SNCF.

© DR  ©
© DR ©

Les faits se sont déroulés lundi soir, à bord du TGV Lille-Nantes lorsque la mère âgée de 18 ans et son compagnon de 19 ans ont profité d'un arrêt au Mans pour descendre fumer.

Les voyageurs qui étaient dans le même compartiment se sont rapidement aperçus que le train était parti sans eux et que le nourrisson de sept mois était resté à bord, avant de tirer la sonnette d'alarme, a précisé la SNCF. Pour des raisons de sécurité et de logistique, le TGV n'a pas pu faire marche arrière. Il a été décidé que le TGV poursuive sa route jusqu'à la gare d'Angers à une centaine de kilomètres et que le couple prenne place dans le train suivant.

L'un des contrôleurs s'est occupé du nourrisson tout au long de ce trajet. La SNCF a indiqué qu'il s'agissait d'un "évènement rarissime" et "de mémoire n'avoir jamais eu à gérer ce genre d'histoire".

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Pancartes anti-migrant : Anne Vignot condamne “des actes criminels” commis durant le carnaval

Le dimanche 7 avril 2024, alors que la fête du carnaval de Besançon battait son plein, deux jeunes femmes se sont immiscées au milieu du cortège et ont brandi des pancartes anti-immigration. Un acte "immonde" pour la maire, Anne Vignot qui a dès ce lundi 8 avril déposé plainte pour incitation à la haine et condamné une fois de plus ce genre d’action lors d’une conférence de presse ce lundi après-midi dans les bureaux de la Ville. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.77
nuageux
le 12/04 à 18h00
Vent
1.13 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
57 %