Un différend amoureux tourne au règlement de compte à Besançon...

Publié le 25/05/2021 - 17:25
Mis à jour le 25/05/2021 - 16:03

Alors qu’un couple rentrait mercredi dernier à son domicile aux alentours de 23h30 sur le secteur de Clairs-Soleil à Besançon, trois hommes se sont  approchés du conducteur. Les coups auraient alors fusé…

image d'illustration © D.Poirier
image d'illustration © D.Poirier

C'est lorsque la conjointe du conducteur ouvrait le portail du pavillon que l'un des trois assaillants aurait porté des coups de poing. La victime se serait défendue en se saisissant d'une batte de base-ball et aurait ouvert le coffre dans lequel se trouvait son chien de race américain staff.

Les trois hommes, dont l'un aurait exhibé une arme de poing, ont alors pris la fuite à bord d'un véhicule.

Plusieurs équipages de police se sont rendus sur place et ont appris qu'un rendez-vous était fixé entre les deux parties (opposées par un différend suite à une relation amoureuse antérieure).

Des individus alcoolisés

Le dispositif mis en place a permis (moins d'une demi-heure après l'altercation) d'interpeller sur le lieu du rendez-vous fixé les trois individus à bord du véhicule.

Un pistolet d’alarme et un pistolet à billes ont été découverts par les forces de l'ordre. L'une des armes se trouvait dans l'habitacle du véhicule.

Les trois passagers alcoolisés et la conductrice du véhicule ont été placés en garde à vue.

Si la conductrice écope d'un rappel à loi, les trois hommes âgés d'une vingtaine d'années (déjà connus des services de police) ont été présentés vendredi dernier au parquet de Besançon. Ils seront jugés en comparution immédiate mercredi 26 mai à 14h00 (deux d'entre eux ont été placés en détention provisoire le troisième sous contrôle judiciaire).

Les armes ont été détruites.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.53
légère pluie
le 21/05 à 18h00
Vent
3.79 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
93 %