Un homme de 18 ans interpellé pour avoir cherché un tueur sur Facebook pour éliminer Valls à Belfort

Publié le 07/12/2016 - 15:37
Mis à jour le 07/12/2016 - 15:39

Un jeune homme de 18 ans a été interpellé mardi 6 décembre 2016 à Belfort pour avoir recherché sur Facebook un « tueur à gages » afin de tuer Manuel Valls, en visite dans le Doubs mercredi, a-t-on appris de source policière.

 ©
©

Dans l'annonce publiée sur Facebook, cet adepte des réseaux sociaux indiquait rechercher "un tueur à gages" pour éliminer l'ancien Premier ministre, "moyennant une rétribution de 1.000 euros", a précisé la même source. Il a expliqué aux enquêteurs qu'il s'agissait d'une "mauvaise blague" et qu'il était apolitique.

Le jeune homme, connu de la police pour quelques délits mineurs, a été remis en liberté avec une convocation devant le délégué du procureur en janvier. Il devra par ailleurs effectuer un travail d'intérêt général non rémunéré et un stage de citoyenneté. La police a vérifié que personne n'avait répondu à l'annonce, ce qui est le cas.

Manuel Valls effectue mercredi dans le Doubs, à une vingtaine de kilomètres de Belfort, sa première visite de terrain dans le cadre de la primaire de la gauche.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.69
nuageux
le 14/04 à 15h00
Vent
2.18 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
54 %