Un homme placé en détention provisoire pour extorsion, enlèvement et séquestration à Saint-Vit

Publié le 26/10/2017 - 14:37
Mis à jour le 26/10/2017 - 15:41

Le 24 octobre 2017, la gendarmerie du Doubs a interpellé un homme d'une quarantaine d'années à Saint-Vit dans le cadre d'une enquête suite à une plainte pour extorsion de fonds, destruction par incendie, enlèvement et séquestration. L'individu est actuellement en détention provisoire.

09Gendarmeriegendarmesuisse008.JPG
09Gendarmeriegendarmesuisse008.JPG
PUBLICITÉ

En aou?t 2017, la communaute? de brigades de Saint-Vit , près de Besançon, a été saisie d’une plainte pour extorsion de fonds et destruction par incendie d’un bien appartenant a? autrui. Au cours de l’enque?te, courant octobre 2017, de nouveaux faits d’enle?vement et de se?questration on été mis en lumie?re par les enque?teurs.

Les investigations ont permis d’orienter les soupc?ons sur un homme d’une quarantaine d’années, habitant dans le secteur de Saint-Vit . 

Le 24 octobre 2017, la communaute? de brigades de Saint-Vit , renforce?e par des militaires du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, de deux mai?tres de chiens du groupe d’intervention cynophile de Valdahon, de militaires de la brigade des recherches de Besanc?on et de techniciens de la cellule d’identification criminelle de Besanc?on ont interpellé l’individu mis en cause.

A l’issue des 48 heures de garde a? vue, l’homme a e?te? pre?sente? devant le juge d’instruction, mis en examen et place? en de?tention provisoire.

Une commission rogatoire sur l’ensemble des faits a? e?te? ouverte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.52
couvert
le 17/10 à 12h00
Vent
4.986 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %

Sondage