Un Jurassien écroué pour avoir drogué et violé sa femme

Publié le 31/08/2012 - 20:17
Mis à jour le 31/08/2012 - 20:31

Un habitant de Lons-le-Saunier soupçonné d’avoir drogué sa femme avant de la violer a été mis en examen et incarcéré vendredi.

Mercredi ce Jurassien de 33 ans s'en prend au personnel d'une agence bancaire de Lons-le-Saunier où sa carte de crédit a été avalée par le distributeur. A l’arrivée de la police, toujours surexité, il insulte les fonctionnaires qui l'embraquent au poste et le placent en garde-à-vue.

Au même moment, son père va à son domicile et trouve sa bru inconsciente et dénudée. La jeune femme de 31 ans ne se réveille pas. Inquiet, le beau-père alerte les secours qui la transportent à l'hôpital.

L’époux de cette femme d'origine algérienne, mariée depuis deux ans mais qui n'a rejoint son époux dans le Jura que cet été, est soupçonné de lui avoir fait ingérer à son insu de la méthadone, un substitut à l'héroïne.  

Les examens gynécologiques attestent qu'elle a eu un rapport sexuel récent, vraisemblablement alors qu'elle était dans un état semi comateux.

Interrogé sur ces faits le trentenaire nie en bloc, mais aux vues des éléments de l'enquête, le juge d’instruction du tribunal de grande instance de Besançon a décidé de le mettre en examen pour « administration de substance nuisible et viol aggravé ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.82
légère pluie
le 23/05 à 21h00
Vent
1.01 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %