"Un mois sans voiture": Ginko lance un challenge à 34 personnes...

Publié le 01/06/2021 - 14:20
Mis à jour le 07/06/2021 - 09:50

C'est parti ! 34 personnes ont été sélectionnées pour relever le défi du "mois sans voiture" lancé par Ginko et ses partenaires. Du 1er au 30 juin 2021, elles devront tester de nouvelles mobilités pour effectuer leurs divers trajets quotidiens. Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités pour Kéolis Besançon Mobilité, nous en dit plus...

Les participants sélectionnés sont âgés entre 22 et 63 ans (2/3 résidents à Besançon et 1/3 dans les communes périurbaines). On retrouve aussi bien des étudiants que des chefs d'entreprises, des artisans...  

Les participants à l'opération ont été sélectionnés sur trois critères :

  • Être un utilisateur régulier de sa voiture personnelle
  • Résider dans une des communes du territoire du Grand Besançon Métropole
  • Avoir une motivation, un intérêt pour changer durablement sa manière de se déplacer en utilisant des mobilités alternatives à l'automobile

maCommune.info : Comment est née l'idée du "mois sans voiture" ?

Carol Ambrosini : "C'est une opération qui existe dans d'autres agglomérations. Elle était normalement prévue pour le mois de juin 2020, mais la crise a repoussé le projet. Elle se tient finalement cette année du 1er au 30 juin. Dans de nombreuses agglomérations, la majorité des trajets en autosolisme. Lutter contre ce phénomène a des vertus environnementales, économiques et sociétales".

mC : Quel est l'objectif de l'opération ?

Carol Ambrosini : "L'idée est de montrer les solutions qui existent et que l'on peut utiliser d'autres mobilités (tramway, bus, trains, autopartage...). Cela demande certes une organisation différente, mais il est possible d'y arriver. Ce challenge permet aussi de conquérir de nouveaux clients en faisant découvrir les offres du territoire. L'objectif principal est de faire évoluer les comportements vis-à-vis de ces modes de transports".

Pour faciliter les déplacements :

  • RÉSEAU GINKO : accès gratuit au réseau Ginko (bus, tram, car, train, Parkings Relais, VéloParks), offert par Ginko
  • VÉLO ÉLECTRIQUE : mise à disposition gratuite d'un « Ginko Vélo », offert par Ginko
  • TRAINS TER : carte TER "+26" offerte, pour bénéficier de réductions pour des voyages illimités en TER, offert par Mobigo
  • AUTOPARTAGE : adhésion + abonnement + 50€ de crédits de consommation offerts, offert par Citiz
  • VÉLOS EN LIBRE SERVICE : abonnement offert et utilisation gratuite pendant un mois, offert par VéloCité
  • TROTINETTE ÉLECTRIQUE : prêt pour l’essai d’une trottinette électrique, offert par Go Sport
  • VÉLO CARGO : prêt pour l’essai d’un vélo cargo, offert par Cyclable
  • VÉLO : participation à un atelier de réparation et à une séance d’initiation à la circulation urbaine avec VéloCampus, offert par Grand Besançon Métropole
  • VÉLO : prêt de matériel (sacoches et casques), offert par My Cycle

mC : Un conseiller en mobilité sera désigné pour les participants, comment cela va-t-il se traduire ?

Carol Ambrosini : "Chaque participant sera encadré par un agent de Kéolis Besançon Mobilité. Son rôle sera de conseiller, d'orienter et informer sur les solutions de mobilité. En interne, le conseiller animera une communauté sur les réseaux sociaux".

mC : Comment allez-vous tirer les conclusions de cette expérience ?

Carol Ambrosini : "Chaque participant a un carnet de bord où il inscrit tous ces déplacements. Nous allons ensuite le récupérer et en discuter via la communauté créée sur les réseaux sociaux.

Après quelques mois, nous allons également faire un bilan afin de voir si le participant continue à utiliser les autres solutions de mobilité et de quelle manière il le fait (régulièrement en prenant un abonnement ou de manière plus occasionnelle pour effectuer des déplacements familiaux).

À terme, on peut imaginer que les participants deviennent des ambassadeurs des mobilités alternatives et notamment du réseau Ginko".

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

La ligne ferroviaire Lure-Epinal se modernise pendant l’été

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de modernisation de la voie entre Aillevillers et Luxeuil-lès-Bains (Haute-Saône) sur la ligne Lure - Épinal pour un montant de 1,4 million d’euros en 2021, co-financés par la Région Bourgogne-Franche-Comté, l’Etat et SNCF Réseau. La première phase des travaux aura lieu du 15 juillet au 20 août 2021, entraînant une interruption totale des circulations sur la ligne pendant cette période.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.45
couvert
le 24/07 à 0h00
Vent
0.58 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
100 %

Sondage