Un père de famille réfugié en haut d’une grue pour médiatiser son problème de garde d’enfant

Publié le 01/09/2013 - 19:21
Mis à jour le 01/09/2013 - 19:21

L’homme âgé de 32 ans qui s’était réfugié au sommet d’une grue de chantier à Pontarlier, dimanche 1er septembre 2013 vers 16h45, pour médiatiser son problème de garde d’enfant, est finalement descendu par ses propres moyens, deux heures plus tard.

grosse frayeur

PUBLICITÉ

Tout avait commencé dans l’après-midi, ce dimanche 1er septembre 2013, lorsque un homme était monté à 20 mètres de hauteur, dans la cabine d’une grue de chantier, installée sur la rocade Georges Pompidou. Il revendiquait le droit de rendre visite à sa fille, se disant déterminé à rester longtemps au sommet de la grue pour médiatiser sa situation. Aussitôt, le Grimp sapeurs-pomiers se rendait sur place. La grande échelle était déployée et le maire engageait le dialogue avec l’intéressé.

Finalement, le père de famille acceptait de redescendre de la grue par l’échelle de service vers 18 h30, après avoir dialogué avec les secours, le commandant de police du commissariat de Pontarlier et le maire de la ville. Il a été pris en charge par la Police. Il devait rencontrer la presse locale dans la soirée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Grève dans les crèches de Besançon jeudi pour « préserver la qualité d’accueil des jeunes enfants »

Grève dans les crèches de Besançon jeudi pour « préserver la qualité d’accueil des jeunes enfants »

Jeudi 23 mai 2019 • Le syndicat FO communaux de Besançon des appelle les agents de la Direction Petite Enfance de la ville de Besançon à une journée de grève jeudi 23 mai 2019 dans le cadre d'une journée d'action nationale contre la réforme de la loi fixant les conditions des modes de garde. Un rassemblement est organisé à 14h esplanade des droits de l'homme. L'accueil dans les 12 crèches de Besançon devrait-être impacté

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.6
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage