Un projet inédit en France de Réintroduction d’une espèce végétale dans son milieu naturel

Publié le 15/11/2017 - 17:10
Mis à jour le 15/11/2017 - 17:10

En juin dernier, après plusieurs mois d'acclimatation, les premiers plants de saxifrage oeil-de-bouc, une plante en danger critique d'exctinction présente aujourd'hui en Franche-Comté seulement, étaient enfin prêts à être réintroduits.

Ces premières plantations marquaient, après plus de 10 ans de recherches, le lancement du projet de réintroduction du saxifrage oeil-de-bouc, mené par le Conservatoire botanique national de Franche-Comté–Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI). En danger critique d’extinction, cette espèce n'était plus présente en France que dans une station du Doubs...

header-saxifrage-oeil-bouc-chroniques-banner.png
saxifrage oeil-de-bouc : Projet de réintroduction de l'espèce en Franche-Comté
PUBLICITÉ

Projet inédit en France par son envergure, il prévoit la réintroduction de plus de 10 000 individus, de 2017 à 2027.

Quel succès !

Pari réussi pour cette première phase de réintroduction, puisque lors du suivi réalisé mi-septembre, soit 2 mois après les premières plantations, on observe un taux de survie de 100% des plants à Bannans et de 96 % des plants aux Rousses !

Les plants se sont particulièrement bien développés à Bannans avec une hausse de 50% du nombre de rosettes et une augmentation de la taille des plants, pourtant faibles au départ…

SURVIE : Bannans 100% / 96% Les Rousses.

Des perspectives encourageantes…

Chaque année, la rosette centrale de la plante meurt et laisse autour d’elles plusieurs stolons qui, à l’instar des fraisiers par exemple, irons s’enraciner plus loin pour donner de nouvelles plantes l’année suivante. Ainsi dénombrés à 182 stolons pour Bannans et 755 stolons pour les Rousses, on peut s’attendre à un accroissement de la population de près de 40% pour Bannans et 240% pour les Rousses !

Les nouvelles étapes 

Afin de diversifier les conditions de plantation, de nouveaux plants ont été réintroduits en septembre (2 plants à Bannans et 49 aux Rousses) portant le total de la population à 32 plants à Bannans et 120 plants aux Rousses.

Mise en culture

Au printemps 2017, 700 godets ont été mis en culture au jardin botanique de Besançon et une centaine dans les jardins botaniques de Nancy et Mulhouse pour assurer les plants nécessaires à la nouvelle phase de réintroduction, au printemps prochain.
A Bannans, plusieurs récoltes de graines ont été faites, tant sur la population naturelle que sur les plants, malgré le fait qu’elles paraissaient stériles. Le tri des capsules permettra après le séchage d’évaluer la quantité de graines…


En savoir plus



Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pourquoi mange-t-on des œufs en chocolat à Pâques ?

THÈME DE LA SEMAINE : PÂQUES #4 • Croyants ou non, pratiquants ou non, nombreux sont celles et ceux qui se réunissent en famille ou entre amis pendant Pâques. La coutume veut que l'on s'offre du chocolat sous forme d'œufs, mais pourquoi ? C'est la Question (pas si) con de ce jeudi 18 avril 2019 sur le thème de Pâques...

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu'elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l'édifice.

Service national universel en Haute-Saône : il est encore temps de s’inscrire…

Une première cohorte d'environ 3.000 jeunes volontaires venus de 13 départements vont expérimenter dès juin prochain le futur Service national universel (SNU), promesse de campagne d'Emmanuel Macron. La Haute-Saône en fait partie et il est encore possible de s'inscrire jusqu'au vendredi 19 avril 2019 sur pref-candidature-snu@haute-saone.gouv.fr .

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

La semaine européenne de la vaccination commence le 24 avril 2019 à Besançon

La Semaine européenne de la Vaccination (SEV) se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet évènement constitue un temps fort pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que "la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses". Deux villages Info Vaccination et les premiers seront installés à Besançon le 24 avril et Dijon le 26 avril.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 9.44
ciel dégagé
le 19/04 à 0h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1023.351 hPa
Humidité
86 %

Sondage