Un rassemblement prévu samedi 9 mars contre les LBD et les grenades défensives à Besançon

Publié le 09/03/2019 - 10:54
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:53

Après la pétition lancée par le professeur Laurent Thines, neurochirurgien à Besançon, c'est au tour du collectif des Blues blanches (composé principalement de soignants du CHRU de Besançon) de s'insurger contre l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD) ainsi que les grenades défensives. Le collectif organise ce samedi 9 mars 2019 à 14h00, une "cérémonie sonore et visuelle" place de la Révolution à Besançon.

Le collectif dénonce les "victimes" de ces tirs de LBD et souhaite réagir face à "l’immobilisme des dirigeants politiques en place" :  "Nous devons Tous ensemble, citoyens, collectifs, syndicats, mouvements ou partis politiques réagir pour que cesse l’usage de ces “Armes de guerre", explique le collectif qui souligne qu'elles sont "répertoriées comme telles dans le code pénal".

C'est dans ce cadre que le collectif organise une "cérémonie sonore et visuelle", tout en précisant que cette dernière est "déclarée aux autorités". Le Pr Thines, chef de service de neurochirurgie du CHRU de Besançon, en sera le maître de cérémonie entouré des "300 “blessés“ répertoriés", indique le collectif.

Info +

  • Rassemblement place de la Révolution à 14h00 ce samedi 9 mars 2019.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Mineurs isolés à la rue : une association réquisitionne un logement de l’État à Besançon

Suite à l'absence de réponse à la demande d'aide à l'État, au Département du Doubs et à la municipalité de Besançon pour héberger des jeunes mineurs isolés à la rue, l'association Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) a décidé d'investir un logement bisontin appartenant à l'État depuis début avril 2021.

Journée mondiale de la santé le 7 avril : un syndicat veut « marquer le coup » à Besançon

Alors qu'un nouveau confinement, même "souple", commencera le 3 avril pour lutter contre la propagation de la Covid-19 et limiter les hospitalisations dans les hôpitaux quasi-saturés, le syndicat Sud du CHU de Besançon veut "marquer le coup" le 7 avril à l'occasion de la journée mondiale de la Santé.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.86
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
42 %

Sondage