Un trentenaire en garde à vue pour parricide à Appenans 

Publié le 03/03/2024 - 17:23
Mis à jour le 03/03/2024 - 17:24

Un trentenaire est en garde à vue depuis samedi, suspecté d'avoir tué son père par arme blanche à son domicile d'Appenans, dans le Doubs, a déclaré dimanche 3 mars 2024 à l'AFP le procureur de Montbéliard, Paul-Édouard Lallois.

 © maCommune.info
© maCommune.info

"Un homme a été placé en garde à vue samedi vers 15H00 pour meurtre sur ascendant", son père, âgé de 62 ans, a expliqué le procureur. Le sexagénaire, un sculpteur sur bois, vivait avec son fils dans une maison où il avait également son atelier. Samedi en début d'après-midi, "il se rend chez un voisin et se confie sur une dispute qu'il a eue avec son fils. Il indique qu'il a reçu un coup et présente un important hématome à l'oeil", a déclaré le procureur.

Après cette discussion, le père regagne son domicile. "Peu de temps après, le voisin voit revenir ce monsieur, peinant à respirer. Il constate qu'il est grièvement blessé et perd beaucoup de sang et prévient les secours", a poursuivi M. Lallois.

Une autopsie sera réalisée en début de semaine

Le sexagénaire désigne son fils comme l'auteur des faits et perd connaissance. Il décède malgré l'intervention des secours. Son fils, qui a pris la fuite à pied, est rapidement interpellé par les gendarmes et testé positif au cannabis. Sa garde à vue doit être prolongée jusqu'à lundi.  Son père aurait reçu au moins un coup de couteau au niveau de l'abdomen.

Une autopsie doit être pratiquée en début de semaine. La brigade de recherches de Montbéliard est chargée de l’enquête.

Le meurtre sur ascendant est passible de la réclusion à perpétuité.  

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.18
légère pluie
le 15/04 à 6h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
94 %