Alerte Témoin

Une femme arrêtée pour le meurtre de son mari disparu depuis 18 mois

Publié le 03/10/2017 - 18:19
Mis à jour le 03/10/2017 - 18:19

Une femme de 36 ans a été arrêtée lundi par les gendarmes et placée en garde à vue à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire),
soupçonnée d'avoir tué son mari de 60 ans disparu 18 mois plus tôt, a-t-on appris ce mardi 3 octobre 2017 auprès du parquet de Chalon-sur-Saône.

La suspecte, qui doit être présentée à un juge d'instruction mercredi, a reconnu les faits et dit qu'elle s'était fait "aider par des proches" pour dissimuler le corps, dont deux de ses enfants qui ont été mis en examen mardi pour "recel de cadavre", selon le procureur de la République Damien Savarzeix.

 L'auteur supposé des faits a déclaré que son mari la prostituait, une "hypothèse qui se confirme", a précisé la même source. Elle ajoute qu'avant de l'épouser, celui qui était alors son beau-père avait été condamné par la justice après avoir eu des relations avec elle lorsqu'elle était mineure.

Le corps de la victime a été trouvé mardi à La Clayette, en Saône-et-Loire. La femme avait signalé elle-même sa disparition aux gendarmes au printemps 2016, leur confiant son inquiétude, selon le Journal de Saône-et-Loire, qui a révélé l'information. Le quotidien précise que son mari, avec qui elle a eu quatre enfants, avait été tué par arme à feu.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.83
    légère pluie
    le 23/09 à 12h00
    Vent
    3.06 m/s
    Pression
    1011 hPa
    Humidité
    79 %

    Sondage