Une quarantaine de manifestants devant Pôle emploi Témis à Besançon

Publié le 02/04/2021 - 17:48
Mis à jour le 02/04/2021 - 15:15

Ce vendredi matin vers 10 heures, une quarantaine d'intermittents du spectacle, d'étudiants du spectacle et représentants syndicaux s'est rassemblée devant l'agence Pôle emploi Témis à Besançon pour dénoncer la réforme de l'assurance chômage.

Les manifestants étaient vêtus de noir et portaient un masque blanc. L'objectif de cette action symbolique était de montrer "tous ces individus invisibles qui perdront des droits et des indemnités à partir du 1er juillet 2021", explique la Coordination des Intermittents et Précaires (CIP) de Franche-Comté.

Et d'ajouter : "la réforme de l'assurance chômage est un déni de solidarité, elle rompt avec le mécanisme de solidarité interprofessionnelle et de protection sociale. Concrètement, une personne qui aurait travaillé 6 mois au SMIC (1230 € net / mois), avant la réforme, Pôle Emploi lui aurait versé 975 € / mois, après la réforme, Pôle Emploi lui versera 659 € / mois", nous explique-t-on.

"Nous refusons que les chômeurs ne soient pas protégés"

Les intermittents de l'emploi demandent le retrait "immédiat" de la réforme de l'assurance chômage. "Nous sommes 2,3 millions de personnes en situation de travail discontinu, dans la restauration, la culture, l'événementiel frappées de plein fouet par la crise sanitaire. Nous refusons pour toutes et tous que les chômeurs ne soient pas protégés et qu’ils soient de plus en plus précaires."

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Vaccination, accès aux soins, nouvelles aides… La Cpam du Doubs vous accompagne au quotidien

PUBLI-INFO • L’égalité d’accès aux soins est, avec la qualité des soins et la solidarité, l’un des 3 principes fondateurs de l’Assurance Maladie depuis 1945. C’est aussi la première de ses missions au quotidien : renforcer, dans chaque territoire, l’accès aux droits et le recours aux soins pour l’ensemble de ses assurés. Pour les accompagner au mieux, la Cpam du Doubs propose des aides afin de permettre à tous un accès au soin facilité. L'Assurance Maladie reste également très mobilisée pour maîtriser l'épidémie de Covid-19 en protégeant les plus fragiles.

Appel à la mobilisation le mardi 5 octobre 2021

Une intersyndicale (CGT, FO, la FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse Fidel, Unef et UNL)  a appelé lundi 30 août dans la soirée à une journée de mobilisation le 5 octobre 2021, pour "la défense des salaires, des emplois, des conditions de travail et d’études".

#Antipass : près de 200 manifestants devant l’agence régionale de santé à Besançon

Après la manifestation qui a rassemblé 250 personnes le 9 août dernier devant le parvis de l'hôpital de Besançon et plus de 2.000 personnes samedi dernier dans les rues de Besançon, l'intersyndicale (FO 25, FSU 25, Solidaires 25 et CGT Santé) appelait à une nouvelle mobilisation ce jeudi à 14h30 devant l'agence régionale de santé à Besançon.

Les anti pass-sanitaire ne désarment pas

En France près de 215.000 manifestants ont protesté contre le pass sanitaire selon les chiffres du ministère de l'Intérieur pour le 5e week-end de mobilisation. À Besançon, ils étaient entre 2.000 et 2.600 selon les sources à poursuivre cette fronde anti-pass sanitaire

#AntiPass : cinquième week-end de mobilisation

Les opposants au pass sanitaire descendent à nouveau samedi dans la rue pour un cinquième week-end d'affilée avec plus de 200 manifestations prévues en France, quelques jours après la généralisation du dispositif dans la plupart des lieux publics. A Besançon, un nouveau rassemblement est prévu au départ de la place de la Révolution à 14h.Les autorités s'attendent à voir défiler "environ 250.000 manifestants" sur l'ensemble du territoire, selon une source policière, plus que les précédentes mobilisations.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.95
ciel dégagé
le 18/09 à 12h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
100 %

Sondage