Une voiture percute le tramway au rond point de Micropolis

Publié le 27/09/2017 - 08:49
Mis à jour le 27/09/2017 - 09:47

Pas de chance pour le tram ! C'est la troisième en moins d'une semaine que le tramway de Besançon se fait percuter par une voiture. Ce mercredi 27 septembre 2017 vers 8h20, une voiture a grillé le feu rouge au rond-point de Micropolis Besançon et a embouti l'avant de la rame Proudhon qui remontait en direction des Hauts-du-Chazal. Il n'y a pas de blessé.

PUBLICITÉ

Jamais deux sans trois. Après une collision la semaine dernière au niveau du carrefour des géraniums et le boulevard Blum ; après la collision sans gravité vers 14h15 ce lundi 26 septembre également au rond-point de Micropolis ; le tramway a de nouveau été percuté ce mercredi matin.

L’automobiliste a grillé le feu rouge au rond-point de Micropolis – côté Malcombe-  et a percuté l’avant de la rame Proudhon qui montait en direction de Planoise. L’accident n’a pas fait de blessé. 

La circulation des tramways a été perturbée de 8h20 jusqu’à 8h50. Les bus Ginko ont également été déviés dans le secteur. « A chaque fois, c’est une voiture vient percuter le tramway » explique-t-on du côté de Besançon Mobilité. « Le rond-point de Micropolis est particulier, car les conducteurs n’ont que peu de visibilité et ne peuvent se fier qu’à leurs feux… » D’où la nécessité pour les automobilistes de redoubler de vigilance dans ce secteur. 

Après évacuation du tramway, la rame Proudhon est remontée au centre de maintenance pour une révision complète.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.49
légère pluie
le 25/05 à 12h00
Vent
4 m/s
Pression
1016.39 hPa
Humidité
76 %

Sondage