Venu de Dijon pour vendre de la cocaïne à Besançon

Publié le 10/04/2024 - 08:45
Mis à jour le 10/04/2024 - 08:45

Une patrouille de police a interpellé le 8 avril 2024 à Besançon un homme surpris en train de vendre de la cocaïne. L’homme a expliqué aux policiers être venu de Dijon pour "rendre service à un ami" en échange d’argent. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

Vers 19h, à l’angle des rues Fontaine Argent et du Repos, une équipe de la BAC a remarqué le comportement suspect de deux individus. L’un d’eux a été surpris en train de remettre un sachet contenant de la poudre blanche en échange de deux billets de 20€.

Les fonctionnaires ont donc procédé au contrôle des deux personnes. L’un d’eux reconnaissait spontanément avoir acheté un demi-gramme de cocaïne au second individu. Ils ont été interpellés et le vendeur a été placé en garde à vue. 

Auditionné par les policiers, il a reconnu avoir vendu des stupéfiants et a expliqué être venu de Dijon pour rendre service à un ami et donner un petit sachet à une tierce personne en échange d’argent. Il a néanmoins refusé de communiquer l’identité de cet "ami". 

À l’issue de sa garde à vue, l’homme a écopé d’une convocation sur reconnaissance préalable de culpabilité pour le 12 septembre prochain au tribunal correctionnel de Besançon.

La pesée et l'analyse du produit découvert ont effectivement permis d'établir que la poudre blanche était de la cocaïne et qu'il y en avait 0,5 gramme.

L’acheteur a lui, été convoqué le 9 avril et entendu librement. Son dossier a été classé sans suite. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.71
partiellement nuageux
le 24/05 à 6h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %