Violences conjugales : un homme de 22 ans condamné à 36 mois de prison pour violences sur sa compagne

Publié le 11/01/2018 - 17:31
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:40

Lundi 8 janvier 2018, les gendarmes de Gray sont intervenus en fin de matinée dans l’agglomération grayloise pour des violences conjugales présumées. Dans un appartement, ils ont découvert une jeune femme de 17 ans, le visage tuméfié. Son compagnon, âgé de 22 ans, lui interdit toute sortie extérieure. Il a été condamné à 36 mois de prison le tribunal correctionnel de Vesoul.

 ©
©

Lundi matin, les gendarmes ont trouvé porte close et personne ne semblait vouloir leur ouvrir devant le domicile concerné, signalé par la police municipale. Ils ont dû fait appel à un serrurier pour procéder à l'ouverture du domicile.

En entrant, les gendarmes découvrent une jeune femme de 17 ans, le visage tuméfié à qui le compagnon, âgé de 22 ans, refuse toute sortie extérieure. Pour s'en "assurer", tous les vêtements de la victime ont été déchirés.

Cette dernière, qui a subi des violences depuis 6 mois, a été aussitôt conduite au centre hospitalier de Gray. Le certificat médical a mentionner 10 jours d'incapacité totale de travailler.

Le mis en cause, présent dans l'appartement, a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue.
Présenté devant le tribunal correctionnel de Vesoul à l'issue de sa garde à vue, il a été condamné à 36 mois d'emprisonnement dont 18 mois ferme, puis transféré en maison d'arrêt.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.23
couvert
le 20/05 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
95 %