Vols à main armée en bande : quatre Bisontins interpellés

Publié le 22/11/2019 - 18:17
Mis à jour le 23/11/2019 - 10:33

Onze vols à main armée avaient secoué Besançon et le Territoire de Belfort au début de l'année et durant la dernière quinzaine. Ce mardi 19 novembre 2019, quatre Bisontins ont été interpellés ; l’un d’eux a reconnu les faits. 

07PolicegendarmerieCRS006.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Armés, cagoulés, les quatre hommes ciblaient des bureaux de tabac et d’autres petits commerces (agences postales, commerces de sport, supermarchés) - voire même un automobiliste qui s’était fait car-jacker.

Des vols de fonds de caisse

Ils auront commis pas moins de onze braquages à main armée, autour de Besançon (Pirey, Franois) et dans le Territoire de Belfort, dès janvier 2019.

Leur mode opératoire s’est souvent répété : préférant agir aux horaires de fermeture, ils menaçaient les employés avec leurs armes à feu et repartaient avec les fonds de caisse.

Des braquages en janvier et février

Dès janvier, une enquête a alors été menée conjointement par la police judiciaire et les brigades de gendarmerie de la région.

En février, les enquêteurs avaient même pourchassé les malfaiteurs et saisi un véhicule des braqueurs, récoltant de précieux indices. Les braquages s'étaient alors arrêtés.

En novembre, deux nouveaux vols à main armée

Cependant, en novembre 2019, deux commerces (un supermarché et un tabac) ont de nouveau été braqués, à Pirey et à Ecole-Valentin.

L'enquête ayant bien avancé, il a alors été décidé presque immédiatement de procéder à des interpellations à Besançon (Montrapon, Planoise…), dans une grosse opération réunissant plus de 40 personnels des forces de l'ordre.

Quatre Bisontins interpellés

Les suspects ont donc finalement été arrêtés, ce mardi 19 novembre, pour vols à main armée en bande organisée. Ils sont quatre hommes, tous Bisontins : deux d’entre eux ont 27 ans, les deux autres ont 21 et 22 ans. Ils sont déjà connus des services de police.

Lors des perquisitions, des cagoules, armes de poing, véhicules et une partie du butin (16 000€, d’un préjudice bien plus important) ont été retrouvés.

Trois des suspects ont été mis en examen et placés en détention provisoire, le 4e a été placé sous contrôle judiciaire. L’auteur principal, dénominateur commun de tous ces braquages, a reconnu les faits.

Les suspects risquent 30 ans de réclusion criminelle.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.8
couvert
le 06/12 à 18h00
Vent
3.71 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
65 %

Sondage