Vous êtes-vous fait voler votre iPhone à Besançon ? 

Publié le 05/12/2018 - 18:18
Mis à jour le 05/12/2018 - 18:18

La police de Besançon a interpellé un homme de 33 ans dans la nuit du dimanche 2 décembre 2018 vers le parc des glacis. Il était en possession de trois téléphones volés dont un n'a pas retrouvé son propriétaire...

iphone
© CC0 Pixabay mgmsaji
PUBLICITÉ

Dimanche 2 décembre 2018 vers 23h, un individu demande à une jeune femme de lui prêter un téléphone en prétextant le besoin urgent de passer un appel pour un ami en contrebas du parc des Glacis. Mais l’homme dit avoir laissé tomber le téléphone en remontant et se met à chercher l’appareil avec la victime. Le Bisontin sort alors deux autres iPhone et déclare à a jeune femme qu’il n’a nul besoin de voler un smartphone. 

La victime décide tout de même de contacter les forces de l’ordre qui interpelleront rapidement un homme de 33 ans en difficulté financière et connu des services de police. 

L’homme était en possession de trois téléphones, dont deux volés le soir même à 23h et un autre volé une demi-heure plus tôt. En revanche, les policiers n’ont pas retrouvé la troisième victime du vol d’un iPhone 6 verrouillé et doté d’une coque épaisse très « fantaisie ». 

Si vous pensez être le propriétaire de cet appareil, il faut contacter la police bisontine (03 81 21 11 22) et vous rendre au commissariat avec le numéro d’identifiant IMEI de l’appareil et justificatif d’identité. Si personne ne se présente, l’appareil sera détruit dans un mois. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.75
légère pluie
le 19/05 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1006.56 hPa
Humidité
96 %

Sondage