Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Européennes : à 12h on votait moins qu’en 2009 dans les fiefs de Jean-Pierre Chevènement et Robert Hue

Image d'illustration ©Rama/en.wikipedia.org - cliquez sur l'image pour agrandir
le point de la participation en France

 Le taux de participation aux élections européennes en métropole s'élevait ce dimanche 25 mai à 12h à 15,70%, près d'un point de plus que lors du scrutin européen de 2009 à la même heure (14,81%), a annoncé le ministère de l'Intérieur. On note une baisse de la participation dans deux départements où des personnalités avaient appelé à l'abstention, le Territoire de Belfort (14,6% contre 15,2%), ancien fief de Jean-Pierre Chevènement, et le Val d'Oise (11,6% contre 17,8%) où Robert Hue est sénateur.

Publicité

Les élections européennes de 2009 avaient été marquées par le plus faible taux de participation pour ce type de scrutin : 40,63% pour la France entière, vingt points de moins que lors de la première désignation au suffrage universel des représentants français au Parlement européen en 1979 (60,7%).
 
La participation à 12h a augmenté dimanche, par rapport à 2009, dans chacune des sept circonscriptions électorales européennes de métropole mais dans des proportions variables. La hausse est la plus forte, avec deux points de progression, dans le Nord-Ouest, à 15,3% contre 13,2% et la plus faible dans le Sud-Ouest, de 0,4 point, à 17,4% contre 17%.
 
En Ile-de-France, la participation a dépassé de seulement un demi-point celle de 2009 : 12,5% contre 12%. Dans les quatre autres circonscriptions, la progression tourne autour de la moyenne nationale (+0,89 point): l'Est (15,2% contre 14,2%), l'Ouest (16,2% contre 15,5%), le Sud-Est (16,9% contre 16,2%) et le Massif Central-Centre (16,9% contre 15,8%).
 
En région parisienne, le nombre de votants a plus progressé dans la capitale, à 11,7% contre 9,6%, mais a reculé de quatre points dans l'Essonne, le département de Manuel Valls : 11,4% contre 15,4%.
 
La participation baisse dans deux départements où des personnalités avaient appelé à l'abstention, le territoire de Belfort (14,6% contre 15,2%), ancien fief de Jean-Pierre Chevènement, et le Val d'Oise (11,6% contre 17,8%) où Robert Hue est sénateur.
 
Dans la plupart des autres départements, elle est en hausse ou stable avec toutefois des exceptions, comme les Bouches-du-Rhône, avec une baisse de deux points (14,7% contre 16,6% en 2009), le Rhône (15,5% contre 15,9%), la Savoie (14,7% contre 18,6%) ou la Haute-Garonne (14,3% contre 15,3%).
 
Dans les Alpes-Maritimes, à 11h15, la participation était strictement identique à celle d'il y a cinq ans, à 15%. De même dans le Bas-Rhin à 13,7%.
 
Le pourcentage de votants a sensiblement augmenté dans le Nord (14% contre 11,5%), dans la Somme (19,1% contre 13,6%) en Lozère (18,8% contre 14,9%) ou en Haute-Saône (18,1% contre 14,8%). Pyrénées Orientales et Aude se retrouvent avec une participation comparable, à un peu plus de 18%. Mais pour le premier département, cela correspond à une hausse de quatre points, et pour le second à une baisse de même ampleur.
 
(source : AFP)
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de france