Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les déchetteries du Grand Besançon seront ouvertes samedi

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Après la grève et la fermeture de toutes les déchetteries, sauf une, samedi dernier dans l’agglomération, les syndicats ont levé le préavis de grève du samedi 16 avril. En coulisse, les négociations reprendront la semaine prochaine avec le Sybert en charge de la gestion des déchets sur le Grand Besançon.

Publicité

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Toujours plus de déchets ! Avec la mise en place de la future redevance incitative, le Sybert s’attend à une augmentation du nombre d’usager dans ses déchetteries et réflechit à réamnénager les  horaires d’ouvertures. « Nous ne contestons pas cette démarche de réorganisation et d’amélioration du service auprès du grand public, au contraire. Nous souhaitons simplement être consulté sur les modalités d’application de la réorganisation de nos condition de travail » nous expliquait la semaine dernière un syndicaliste.

 

Le Sybert veut donc élargir les horaires d’ouverture de 9h à 12h et de 13h à 16h (en hiver) et de 13h à 18h en été et souhaite qu’un gardien soit présent en permanence  le samedi sur  neuf  de ses 18 sites les plus importants qui génèrent 85 % des visites.
Deux agents seront recrutés mais ce ne sera pas suffisant. Certains gardiens devront travailler trois samedi sur quatre au lieu de deux actuellement.

  Des compensations financière ? « Pas possible !  »

Face à cette réorganisation, les syndicats réclament des compensations financières. « Les règles de la fonction publique territoriale ne nous permettent pas d’augmenter les salaires » explique Eric Alauzet. La direction du Sybert explique en outre que selon les statuts il est prévu six jours de travail par semaine.

Les grévistes et la direction du Sybert se rencontreront à nouveau la semaine prochaine. En attendant, vous pourrez profiter du beau temps pour poursuivre votre ménage de printemps. Les déchetteries seront bien ouvertes demain….

Damien

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon