Musée d’Arts et du Temps : "Nous sommes inquiets pour la santé des agents" (intersyndicale)

Publié le 12/04/2024 - 15:31
Mis à jour le 12/04/2024 - 14:30

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

25 agents administratifs étaient mobilisés ce vendredi matin.

"Sur les méthodes de management de la directrice, nous avons des choses qui mettent les agents en souffrance. On peut vraiment parler de souffrance au travail et c’est cela qui nous inquiète aujourd’hui (…) nous sommes inquiets pour la santé des agents", a expliqué à notre micro Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25 en alertant sur des "risques de burn-out".

L’intersyndicale accuse également la directrice d’avoir utilisé du matériel et des agents de collectivité à des fins personnels et "d’organiser des déjeuners de travail dans des restaurants coûteux" en "dépassant les plafonds fixés".

Un appel lancé à la maire de Besançon

Lors de cette mobilisation, les syndicats ont également souhaité faire passer un message adressé à Anne Vignot, la maire de Besançon : "Nous souhaitons que la maire, en tant qu’employeur, fasse le nécessaire garantir la sécurité et la santé physique et psychique de ses agents".

Du coté de la Directrice Générale, des discussions sont en cours. Pour Elise Aebischer, adjointe à la maire en charge des ressources humaines, "l’objectif est de voir comment on peut solutionner les différentes problématiques", explique-t-elle ce vendredi devant le musée. "Je suis venue en tant d’adjointe afin de proposer que l’on reçoive une délégation pour que les agents puissent expliquer aux élus ce qu’il se passe afin que l’on entendre tout le monde dans cette affaire", conclut-elle.

1 Commentaire

Ce déplacement de Mme l'adjointe était une bonne chose. Et un premier pas fort attendu depuis déjà un moment, car il y a (trop) longtemps que les bruits à propos d'abus outranciers en tous genres, humains ou financiers, se multiplient au MAT et, débordant du petit milieu muséographique, remontent également à nos oreilles d'élus locaux. Mais au-delà des inévitables dispositions politiques et éventuellement judiciaires, le bilan apparaît très clair : au bout d'à peine un an de mandat, cette présidence est incontestablement un échec et il est largement temps d'en tirer toutes les conséquences. Et le plus vite sera le mieux.
Publié le 12 avril à 16h40 par Jean Deter • Membre

Un commentaire

  • in2thewild@tutanota.com dit :

    Ce déplacement de Mme l’adjointe était une bonne chose. Et un premier pas fort attendu depuis déjà un moment, car il y a (trop) longtemps que les bruits à propos d’abus outranciers en tous genres, humains ou financiers, se multiplient au MAT et, débordant du petit milieu muséographique, remontent également à nos oreilles d’élus locaux. Mais au-delà des inévitables dispositions politiques et éventuellement judiciaires, le bilan apparaît très clair : au bout d’à peine un an de mandat, cette présidence est incontestablement un échec et il est largement temps d’en tirer toutes les conséquences. Et le plus vite sera le mieux.

Laisser un commentaire

Culture

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.37
légère pluie
le 27/05 à 21h00
Vent
0.52 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
76 %