Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Trois manifestations "flash" contre les rythmes scolaires dans le Doubs

Image d'illustration ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

Dans un article précédent, nous vous parlions du phénomène des manifestations "flash". Trois de ce type se sont déroulées ce mercredi en début de matinée à Grandfontaine, Quingey, et Clerval. Elles ont été organisées par des parents d'élèves. A Saint-Hippolyte, des banderoles ont été accrochées sur l'école. Objectif : dénoncer la réforme des rythmes scolaires.

Publicité

Pas de syndicat ni d'association à l'horizon ce mercredi matin dans quatre villages du Doubs. Seuls des parents d'élèves sont à l'initiative de ces mouvements pour protester contre la réforme des rythmes scolaires. 

  • A Grandfontaine, 30 parents d'élèves avec enfants se sont rassemblés devant l'école primaire. Une banderole a été accrochée au mur de l'église. 
  • A Quingey, dix parents d'élèves, porteurs de pancartes, se sont rassemblés devant le groupe scolaire. Une délégation de cinq personnes a été reçue par le maire.
  • A Clerval, douze parents d'élèves ont manifesté devant l'école maternelle avec six enfants. Plusieurs banderoles ont été attachées sur les grilles de l'école.

A Saint-Hippolyte, seules des banderoles ont été accrochées sur les façades des écoles. Aucun parent d'élève n'était sur place.

A Besançon, où les rythmes scolaires n'ont pas encore été instaurés, des actions ont failli voir le jour. Quelques parents d'élèves utilisaient les réseaux sociaux ce mardi pour tenter de créer un mouvement.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de clerval