Doubs Direct : bientôt une deuxième boutique … à Dijon

Publié le 11/03/2013 - 20:07
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:58

Ouverte place Pasteur à Besançon en novembre 2010, la boutique de produits francs-comtois de Thierry et Karine Dietsch va avoir une petite sœur. Le couple ouvre en effet un second magasin à Dijon en mai prochain.

produits francs-comtois

"On avait l’intention d’ouvrir une seconde boutique car on est structuré pour, indique Thierry Dietsch. On a étudié la possibilité de s’installer à Vesoul, à Beaune, à Belfort, à Dijon. On a choisi Dijon parce que c’est là qu’on nous a fait la meilleure offre. Nous allons être rue des Godrans, une rue nouvellement commerçante et piétonnière. On sera à 150 m du tram, à 150 m de la rue de la Liberté et à 50 m du marché."

Des escargots, mais cuisinés

Sur 60 m2 disposés sur deux niveaux (dont une cave voûtée), on y trouvera des produits francs-comtois choisis, sélectionnés parmi la vaste gamme déjà proposée par Doubs Direct. "On a une plus petite surface, donc on va être plus sélectif qu’à Besançon, explique-t-il. On va y proposer nos comtés, nos griottines de Fougerolles, notre saucisse de Morteau, du vin de jaune, du vin de paille, du macvin, des jouets Vilac, les pièces en verre soufflé de La Rochère, etc. On veut vraiment se limiter à ce qui fait réellement la spécificité de la région. Quand on va en Italie, on n’emporte pas ses pates ! Là, c’est pareil. Par exemple, si l’on emmène des escargots, on ne va prendre que ceux qui sont cuisinés par des producteurs francs-comtois pour apporter une valeur ajoutée aux escargots de Bourgogne commercialisés à Dijon."

Vache comtoise

Côté personnel, la boutique de Dijon sera tenue par un employé et alternativement Thierry Dietsch ou sa femme Karine. Et bien sûr, il y aura comme à Besançon, une vache devant ce magasin dijonnais. "Je l’ai déjà fait faire, raconte-t-il. Mais je ne sais pas si elle passera par la porte. Je serai peut-être obligé de lui raboter les oreilles !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.75
couvert
le 02/03 à 9h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
71 %