Suspicion de colis piégé à Besançon : les démineurs ont trouvé une valise vide

Publié le 27/07/2016 - 13:45
Mis à jour le 27/07/2016 - 17:29

Ce mercredi 27 juillet 2016, vers 13 heures, une valise abandonnée a été signalée à la police de Besançon par le gérant du bar Le Pub de l’Etoile. Elle est située au coin de la rue Claude Pouillet, du côté du pont Battant. Les forces de l’ordre ont fermé le pont Battant, les commerces et les immeubles à proximité ont été évacués. Les démineurs en provenance de Colmar, arrivés vers 15 heures sur les lieux, ont ouvert la valise. Cette dernière était vide.

Un périmètre de sécurité a été instauré par les forces de l'ordre. La circulation du tramway est interrompue en attendant la venue des démineurs de Colmar.

14h05 : Le périmètre de sécurité a été élargi au niveau de la rue Claude Pouillet. Le Pont Battant, quant à lui, a été fermé.

14h08 : Les commerces à proximité de la zone - le bureau de tabac, le pub de l'Etoile, Baud, les fast-food comme le subway et les kebabs- ont été évacués. 

14h14 : Les immeubles environnants ont eux aussi été évacués par la police ; ceux situés quai Vauban, rue des Boucheries et Grande rue. 

14h37 : L'armée est arrivée sur les lieux au niveau des barrages de sécurité.

15h08 : L'équipe des démineurs de Colmar sont sur les lieux. La police a décidé d'élargir le périmètre de sécurité à la terrasse des cafés : le bar de la Fontaine, la fromagerie, les restaurants Place de la Révolution au plus près du colis suspect sont évacués.

15h30 : Les démineurs ont ouvert la valise suspecte et elle était vide.

Suite aux épisodes survenus les mardi 26 et mercredi 27 juillet 2016 concernant des valises ou colis suspects, le commissaire de la Police de Besançon, Amaury Ferrier conseille à tous les habitants d'être vigilants avec leurs affaires afin de ne pas oublier d'objets qui pourraient paraître suspects à la population.

"Vérifiez que vous ayez bien toutes vos affaires à la sortie des transports en commun et notamment aux arrêts de bus car ce genre d'oubli peut générer la mise en place d'un périmètre de sécurité et d'un blocage d'au moins trois heures sur la zone" rappelle le commissaire

A noter que les agents de Police ont toujours eu l'obligation d'installer un périmètre de sécurité lors de ce type de phénomène mais ce dernier a pris de l'ampleur au vu de la conjoncture actuel du pays. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.98
couvert
le 27/05 à 12h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
69 %