200 millions d'investissement sur le site de PSA Sochaux : les présidentes de Département et de Région s'en réjouissent

Publié le 07/03/2017 - 12:12
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:41

Apre?s la re?cente annonce des 200 millions d’euros d’investissement pour moderniser le site de Sochaux, "le groupe PSA continue sur sa lance?e et s’affirme comme un acteur e?conomique incontournable du Nord Franche-Comte?", indique Christine Bouquin, présidente du département du Doubs.

Peugeot.jpg
©
PUBLICITÉ

Pour Christine Bouquin, « Il consolide ainsi sa situation de 1er constructeur franc?ais par le rachat d’Opel a? General Motors. Cette ope?ration lui permet ainsi de devenir deuxie?me constructeur sur le continent europe?en, avec, pour conse?quence directe, la production a? Sochaux d’un mode?le Opel de?s cette anne?e.« 

Ce me?me site de Sochaux se retrouve e?galement mis a? l’honneur par la de?signation de son ve?hicule 3008 comme « voiture de l’anne?e 2017 ». « Il s’agit d’une 1e?re conse?cration pour ce segment SUV ou 4×4 urbain, pourtant le plus dynamique du marche? automobile avec pre?s d’une vente sur quatre en Europe », ajoute la présidente. « Au-dela? de cette re?compense, c’est une fierte? pour tout un territoire et ses habitants fortement attache?s aux savoir-faire industriels et a? leurs tre?s nombreux emplois directs et indirects », conclut Christine Bouquin. 

Le groupe PSA pourra plus aisément amortir ses coûts de recherche

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté « se réjouit du rapprochement entre PSA et Opel. Après l’investissement de 200 M€ à Sochaux, la 3008 élue voiture de l’année 2017, voici encore une bonne nouvelle pour PSA et pour le territoire. » Selon elle, « Ce rapprochement va permettre au groupe français d’atteindre une taille critique au niveau mondial. Le groupe PSA pourra plus aisément amortir ses coûts de recherche et développement et mieux asseoir ses positions, notamment sur le marché européen. »

Et de conclure que « La région, en lien avec le groupe PSA et avec tous les acteurs du territoire, fera tout pour faire de ce rapprochement PSA-Opel une opportunité pour toute la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté. La filière des mobilités est un des phares industriels de notre région. L’industrie a un avenir dans notre territoire. » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.03
ciel dégagé
le 25/08 à 0h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1018.88 hPa
Humidité
89 %

Sondage