2015 : bilan économique mitigé pour la Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 01/06/2016 - 16:02
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

C’est le constat de l’étude publiée ce mardi 31 mai 2016 par l’INSEE Bourgogne-Franche-Comté et présentée simultanément à Besançon et à Dijon. La région n’a pas bénéficié de l’embellie économique nationale. Quelques secteurs se portent bien mais ils restent de nombreux points noirs.

La France a connu pour l’année 2015, une croissance de +1,3% ; cette reprise a notamment permis de créer de l’emploi et d’amorcer l’inversion de la courbe du chômage. La Bourgogne-Franche-Comté fait partie des trois régions qui n’ont pas bénéficié de cette embellie économique.

L’emploi

Preuve en est, cette baisse de -0,2%  de l’emploi contre + 0,5% pour le territoire métropolitain. "Malgré tout, explique Patrick Pétour, directeur de l’INSEE Bourgogne-Franche-Comté, on note une progression de l’intérim de 12%, soit 33 000 emplois en plus en 2015. L’intérim est traditionnellement un facteur de reprise". "Par contre précise-t-il, il existe de véritables diminutions structurelles de l’emploi dans la région notamment dans l’industrie et la construction".

La construction fait partie des points noirs de l’économie de la région. On note pour cette année 2015 encore une baisse de 6,2 % des permis de construire délivrés alors que la France enregistre une augmentation de 3,8%. C’est également dans ce secteur que le nombre d’employés chute drastiquement depuis 2005.

Quant au taux de chômage, calculé à partir de méthodes différentes que celles de Pôle emploi, il baisse de 0,3 points, malgré tout l’INSEE constate qu’il y a une croissance en 2015 du nombre de demandeurs d’emplois de 3,5 %. Si l’on regarde les chiffres de plus près, on se rend compte que chaque département, hormis le département de la Côte d’Or qui reste stable, affiche une baisse du taux de chômage. Patrick Pétour, précise que, "le taux de chômage peut avoir diminué sur le territoire mais cela ne signifie pas que le nombre de chômeurs diminue : un des facteurs à prendre en compte c’est la démographie". Ce sont particulièrement les plus de 50 ans qui sont la catégorie la plus touchée avec un taux de chômage en augmentation de 7, 8 %. Quant à celui des jeunes, il recule de 3, 7 % en Bourgogne-Franche-Comté.

Autre constat de l’Institut National de la Statistique et des études économiques, le nombre de travailleurs frontaliers continue de croitre (34 000). Malgré tout, cette croissance est en ralentissement car la courbe progresse à un chiffre presque deux fois moins importants que lors des années précédentes.

Des secteurs qui vont bien

2015, c’est plutôt une belle année pour l’agriculture de Bourgogne-Franche-Comté malgré les conditions météorologiques difficiles car ce secteur a moins souffert dans notre région que dans d’autres. Grâce notamment à la production viticole et à la spécialisation laitière notamment pour le lait AOP comté ; ces deux volets ont permis aux prix agricoles, en parti,  de se maintenir.

Le tourisme dans la région a profité d’un climat favorable en 2015. Les hôtels et campings ont enregistré une hausse de fréquentation de plus de 10 %, soit 9,757 millions de nuitées. La clientèle étrangère représente plus de la moitié des nuitées. A noter que la fréquentation hôtelière est en hausse dans tous les départements.

Même si le bilan économique 2015 pour la Bourgogne-Franche-Comté est mitigé, Patrick Pétour, directeur de l’INSEE régional rassure : "la plupart des indicateurs pour 2016 sont à la hausse pour la région, la reprise devrait bientôt se faire sentir".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.03
couvert
le 24/07 à 06h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %