2020, année du vélo : le marché français a bondi de 25%

Publié le 10/04/2021 - 13:02
Mis à jour le 09/04/2021 - 10:05

Le marché français du vélo a bondi en 2020 de 25% sur un an, propulsé par la crise du Covid et des mesures gouvernementales, a indiqué jeudi l'Union Sport & Cycle, qui représente la filière.

 © D Poirier
© D Poirier

Si le nombre de vélos vendus est resté stable, à 2,6 millions d’exemplaires, le chiffre d’affaires a dépassé les trois milliards d’euros, dopé par les ventes de vélos électriques, vendus 2.079 euros en moyenne.

"L'aide à la réparation de vélos (le "Coup de pouce vélo") a largement contribué à la remise en selle des Français en sortie de confinement", a souligné l'organisation dans un communiqué.

Le marché des pièces et accessoires représente ainsi plus d'un milliard d'euros en 2020 (+20% sur un an). Des pièces produites en Asie ont même fait l'objet de pénuries, comme les pédaliers.

"L'aménagement de pistes cyclables (temporaires ou non) par les collectivités territoriales a également contribué à cet engouement, en sécurisant les parcours en vélo", souligne l'Union.

Avec plus de 500.000 unités écoulées en 2020, les vélos à assistance électrique (VAE) représentent désormais un vélo sur cinq vendu en France (+29% sur un an). Les ventes de VTT électriques ont notamment explosé.

L'Hexagone reste loin derrière ses voisins belge, allemand, et hollandais, a souligné Jean-Philippe Frey, de l'Union Sport & Cycle.

Les ventes de vélos pliants ont également augmenté de 11%, tandis que les vélos de ville sans assistance ont reculé de 11%, et les vélos de route de 13%.

Au total, 66% des vélos ont été vendus par des enseignes multisports, mais les magasins spécialisés emportent 60% de la valeur du marché avec la vente de vélos plus haut de gamme.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Commerce : Annie Genevard souhaite un assouplissement des règles de circulation en zone frontalière

La députée LR du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale a écrit ce mardi 4 mai 2021 à Alain Griset, ministre en charge des petites et moyennes entreprises (PME). Elle appelle à un assouplissement des règles de circulation en zone transfrontalière au moment de la réouverture des commerces le 19 mai 2021

Crise sanitaire : un an après, quel bilan dresser de l’économie mondiale ?

Un an après le premier confinement et le début de la crise mondiale, les États commencent à dresser un premier bilan de leurs économies : quels sont ceux qui s’en sortent le mieux et quels sont ceux qui sont encore à la traîne ? Pour Bruno Duchesne, Directeur Général de la BPBFC, la France fait partie des grands perdants…

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.31
légère pluie
le 07/05 à 0h00
Vent
5.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage