300 kg de cannabis saisis vers Besançon : deux hommes mis en examen

Publié le 18/11/2016 - 18:21
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:27

Les deux ressortissants espagnols qui se trouvaient à bord du poids lourd contrôlé par les gendarmes en possession de 299 kg de résine de cannabis ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants vendredi 18 novembre 2016 par un juge d’instruction bisontin.

299_kg_resine.jpg
© gendarmerie nationale - section de recherches de Besançon
PUBLICITÉ

Le chauffeur du camion, qui avait consommé de la cocaïne, a été placé en détention. Il est défendu par Me Catherine Bresson, avocate à Besançon au cabinet SCP Bresson-Cheval. Alors que son passager a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Les gendarmes francs-comtois ont découvert la drogue conditionnée en ballots de 25 kilos et cachée dans la cargaison de vêtements du poids lourd, mardi 15 novembre 2016 près de la sortie de l’autoroute A36 d’École-Valentin.

Le flair des militaires et du « chien stup » de la brigade cynophile de la gendarmerie ont permis de découvrir le chargement de résine de cannabis du véhicule qui venait d’Alicante (Espagne) et se rendait à Francfort (Allemagne).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.04
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1009.41 hPa
Humidité
93 %

Sondage