4ème jour de grève des postiers de Valdahon, Pierrefontaine et Saône

Publié le 26/02/2015 - 16:43
Mis à jour le 26/02/2015 - 16:43

Depuis lundi 23 février 2015, 50% des facteurs et factrices de Valdahon, Pierrefontaine et Saône sont en grève illimitée contre la sécabilité.

 ©
©

Qu'est-ce que la sécabilité ?

Depuis 2007, La Poste met en place une organisation du travail basée sur la sécabilité, notamment en début de semaine. Il s'agit d'avoir recours au minimum aux remplaçants, en créant des tournées dites sécables au sein d'une équipe de facteurs. Dans chaque équipe, un facteur connaît toutes les tournées. Il est polyvalent. En cas d'absence d'un des facteurs d'une équipe, cette tournée sécable est partagée entre les autres. Ce système est évidemment haï par les facteurs.

"Malgré la désinformation de la direction qui fait croire que le mouvement n'est pas suivi, malgré le froid, et malgré le mépris de la directrice du Courrier du Pays des Microtechniques, les agents sont décidés à reconduire leur action le temps qu'il faudra!" déclare Julien Juif, représentant du syndicat Sudptt25. 

Selon les facteurs et les factrices en grève, "la sécabilité n'est pas une fatalité" ; de nombreux établissements hors du Doubs n'ont pas 160 jours de sécabilité programmés et certains ont uniquement 60 jours, en zone de montagne par exemple. "Travaillant en climat de montagne et les facteurs demandent à bénéficier des mêmes droits, là où la Direction feint d'ignorer les conditions hivernales".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Intermittents et précaires : 470 personnes mobilisées ce vendredi à Besançon (chiffres officiels)

Mise à jour •

Plusieurs syndicats et la Coordination intermittents et précaires (CIP) de Franche-Comté avaient appelé à manifester ce vendredi 23 avril 2021 pour l'abandon de la réforme de l'assurance chômage. Un cortège s'est formé à 09h30 place de la Révolution à Besançon. Il s'est ensuite rendu Grande Rue pour rejoindre la Préfecture.

Mineurs isolés à la rue : une association réquisitionne un logement de l’État à Besançon

Suite à l'absence de réponse à la demande d'aide à l'État, au Département du Doubs et à la municipalité de Besançon pour héberger des jeunes mineurs isolés à la rue, l'association Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) a décidé d'investir un logement bisontin appartenant à l'État depuis début avril 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.44
légère pluie
le 07/05 à 0h00
Vent
5.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage