62 % des professionnels du tourisme "satisfaits" de la saison estivale

Publié le 30/08/2016 - 11:59
Mis à jour le 30/08/2016 - 15:50

C’est la fin du mois d’août. Les yeux sont rivés sur la rentrée en cette semaine de reprise. Occasion pour le comité régional du tourisme de Bourgogne Franche-Comté de faire le point sur les tendances de l’été. Si le début de saison a été mitigé, le niveau de fréquentation a décollé depuis le week-end du 14 juillet. 

Tourisme

Pour cette étude sur les tendances touristiques de la saison estivale du mois de mai jusqu'au mois d'août 2016, 1.119 prestataires touristiques ont répondu du 10 au 19 août à l'enquête menée par le comité régional du tourisme qui précise que le secteur concerne 41.000 emplois dans la nouvelle grande région.

Une saison en deux temps

Première tendance : les réservations sont en baisse en raison des nouvelles habitudes de consommation à la recherche du meilleur prix en dernière minute sur internet. Dans la région, la fin de l'Euro de foot, le pont du 14 juillet et surtout le retour du soleil ont marqué réellement le début de saison après un printemps capricieux dans le ciel. "Si la première quinzaine de juillet est restée légèrement en retrait en revanche depuis le week-end du 14 juillet, le niveau de fréquentation est élevé. A ce jour, 62 % des professionnels répondants sont satisfaits ou très satisfaits de la saison" explique ce mardi 30 août le CRT. Une fréquentation aidée par le passage du tour de France ou par l'organisation de la semaine fédérale de cyclotourisme.

  • Si la durée moyenne du séjour tend à se stabiliser, les professionnels du tourisme observent en revanche une baisse globale du budget de la clientèle. 

53,7 % des touristes restent de une à deux nuits en Bourgogne Franche-Comté. L'enjeu pour le secteur, afin d'augmenter la durée des séjours, est de s'adapter à la flexibilité internet et de la météo, mais aussi de savoir surprendre la clientèle touristique qui est principalement une clientèle familiale (75,2%).

  • Par département, la fréquentation touristique serait, selon l'étude de tendances, en hausse dans le Jura, en Saône-et-Loire, dans l'Yonne et le Territoire de Belfort. Elle serait en baisse en Côte d'Or, dans le Doubs, la Nièvre et la Haute-Saône.

Selon l'étude de tendance, la clientèle française est plutôt stable (54,6%) ou en hausse (19%) selon les professionnels du tourisme qui notent une également une certaine stabilité concernant la clientèle suisse et allemande, mais une baisse du nombre de touristes en provenance des États-Unis et des Pays-Bas.

Évolution de la fréquentation par rapport à 2015 selon le type de structure en Bourgogne Franche-Comté

Mai, juin, début juillet

14 juillet – 15 août 2016

En hausse

  • Campings,
  • Locations meublées
  • Hôtellerie
  • Office de tourisme
  • Tourisme culturel
  • Loisirs été
Stable
  • Chambres d'hôtes,
  • Hébergements collectifs,
  • Locations meublées
  • Chambre d'hôtes,
  • Restaurants

En Baisse

  •  Campings
  • Caves
  • Hébergements collectifs
  • Hôtellerie
  • Loisirs été
  • Restaurants
  • Tourisme fluvial
  • Tourisme culturel
  • Hébergements de randonnée
  • Office de tourisme
  • Caves,
  • Hébergements collectifs
  • Campings,
  • Hôtellerie
  • Tourisme fluvial
  • Hébergements de randonnée
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plateforme Easydis à Besançon “nous n’avons pas annoncé la fermeture du site”

Suite à un article paru chez nos confrères de France Bleu Besançon, ce mercredi 24 avril 2024 expliquant que la plateforme logistique d’Easydis à Besançon allait fermer ses portes en septembre prochain (sauf si l'entreprise trouve repreneur), nous avons contacté une porte-parole du Groupe Casino. Cette dernière nous a affirmé "qu’à aucun moment" il n’avait été décidé et dit aux salariés que le site allait fermer…

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.57
légère pluie
le 24/04 à 18h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
79 %