Agression à Planoise : les élus de la droite au conseil municipal demandent à réunir "en urgence" le conseil local de sécurité

Publié le 27/12/2020 - 08:51
Mis à jour le 27/12/2020 - 18:27

Une rixe entre une dizaine d'individus s'est produite samedi 26 décembre rue de Cologne à Besançon au cours de laquelle un homme a été blessé. Pour les élus de la droite et du centre au conseil municipal, "la sécurité des Bisontins doit être une priorité" et demandent la réunion "en urgence" du conseil local de sécurité.

Ludovic Fagaut ©Damien Poirier ©
Ludovic Fagaut ©Damien Poirier ©

Un homme de 37 ans a reçu plusieurs coups de couteau lors de cette rixe. La victime, présentant plusieurs plaies et hématomes, a été transportée au CHU de Besançon.

Dans son communiqué, Besançon Maintenant affirme que "cette nouvelle agression vient confirmer une triste réalité : la sécurité des Planoisiens n'est plus assurée !" en ajoutant que "la situation actuelle est dramatique et intolérable : il ne faut plus rien laisser passer. La sécurité de tous Bisontins est fondamentale."

 Les élus de la droite et du centre interpellent l'équipe municipale d'Anne Vignot et demandant de réunir "en urgence" le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD), "car il faut impérativement stopper cette spirale de violences qui sévit en particulier dans le secteur de Planoise et au centre-ville."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.69
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
23 %

Sondage