Agression au parc Micaud de Besançon

Publié le 01/08/2023 - 10:57
Mis à jour le 01/08/2023 - 10:34

Dans la nuit du 31 juillet, trois individus ont été placés en garde à vue pour avoir gazé une femme de 51 ans dans le parc Micaud apparemment dans le but de lui dérober son téléphone portable. Ils ont été placés en garde à vue. 

Photo d'illustration ©roman mCi ©
Photo d'illustration ©roman mCi ©

Peu après minuit, les policiers ont répondu à l’appel d’une victime qui disait s’être fait voler une sacoche contenant son téléphone portable dans le parc Micaud à Besançon. 

Sur place, la femme de 51 ans expliquait aux policiers avoir discuté une quinzaine de minutes avec les trois individus avant de finalement se faire asperger de gaz lacrymogène. 

Munis du signalement des trois auteurs, les agents ont démarré leurs recherches dans le centre-ville de Besançon. Les trois jeunes hommes ont finalement été retrouvés dans la rue d’Arènes et l’un d’eux était effectivement muni d’une bombe lacrymogène. 

Deux versions différentes

Conduits au poste, les trois mis en cause âgés de 16 à 18 ans ont donné une version identique aux policiers à qui ils ont expliqué avoir été confrontés à la victime qui s’est exhibée devant eux. Considérant dès lors qu’il s’agissait d’une agression, l’un d’eux a fait usage de sa bombe lacrymogène et a fait tomber la femme au sol avant de prendre la fuite. 

De son côté, la femme s’est déplacée au commissariat pour déposer plante et a mentionné aux policiers avoir été accostée par ces trois individus qui lui auraient fait des avances en lui proposant une possible relation. 

À l’heure actuelle, la garde à vue des trois jeunes est toujours en cours. Le téléphone portable de la victime n’a lui, pas été retrouvé. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.04
légère pluie
le 21/05 à 18h00
Vent
3.79 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
81 %