Agression Ginko : Jean-Louis Fousseret souligne «la pertinence de la vidéo-protection»

Publié le 14/09/2011 - 08:57
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:46

Le maire de Besançon se réjouit dans un communiqué de « l’arrestation l’auteur présumé de l’agression d’un chauffeur de bus GINKO dimanche dernier ».

PUBLICITÉ

« L’enquête a été menée avec célérité par la Police Nationale qui a pu disposer d’éléments de d’identification de l’auteur, de première importance grâce à la vidéo protection qui équipe l’ensemble des bus du réseau.

Ce résultat démontre encore une fois la pertinence d’un tel dispositif lorsqu’il est utilisé à raison et dans le cadre de la loi.

Il souhaite maintenant que la justice puisse se prononcer rapidement et sanctionner de tels agissements inacceptables », écrit le maire.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.18
légère pluie
le 27/05 à 6h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1013.58 hPa
Humidité
96 %

Sondage