Alerte sécheresse renforcée en Haute-Saône : une quinzaine de communes desservies par camions-citernes

Publié le 25/07/2019 - 16:48
Mis à jour le 25/07/2019 - 16:48

Nouvelles restrictions •

La dégradation des conditions hydrologiques a conduit le Préfet de la Haute- Saône à augmenter les mesures de restrictions et à activer le niveau "alerte renforcée" sur l’ensemble du département

champ agriculture foin sécheresse
champ agriculture foin sécheresse

La Haute-Saône passe du niveau alerte au niveau "alerte renforcée" en raison du manque de précipitations et de la période de canicule qui impactent fortement la ressource en eau. "Les niveaux des cours d’eau qui ne sont pas encore à sec et les nappes qui étaient déjà à un niveau très bas, continuent de baisser. Une quinzaine de communes sont alimentées en eau potable avec l’appui de camions-citernes" précise la préfecture dans un communiqué. 

Pour les communes ayant recours à un approvisionnement en eau potable par camions-citernes ou par interconnexion de secours, les seuls usages autorisés seront pour la consommation humaine et l’abreuvement du bétail.

Restriction en eau en Haute-Saône "alerte renforcée"

Les mesures concernent les usages domestiques, les usages économiques ainsi que les usages agricoles.

Parmi celles-ci, sont interdits :

  • l’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, massifs fleuris et jardins, sauf les potagers privés et plantes en pots (jardinières / balconnières) qui sont autorisés de 20 h à 8 h,
  • le nettoyage des pistes d’athlétisme, des tribunes et des équipements de loisirs, sauf green une fois par semaine entre 20 h et 8 h,
  • le lavage des voitures : hors stations professionnelles, sauf pour les véhicules, ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité,
  • le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert branchées sur le réseau d’alimentation d’eau potable,
  • le lavage des voiries : sauf impératif sanitaire et au moyen de balayeuses laveuses automatiques,
  • l’arrosage des pistes de chantiers : limité au strict nécessaire pour des raisons de santé publique,
  • le lavage des terrasses, toitures et façades, sauf travaux programmés non reportables ou pour impératif sanitaire,
  • le remplissage ou la remise en eau des piscines d’une capacité totale supérieure à 2 m3 à usage privé, sauf pour les premières mises en eau des piscines « en dur » et « enterrées » construites depuis le 1er janvier de l’année en cours.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Nature

L’agroalimentaire voudrait qu’industriels et collectivités accélèrent le recyclage des emballages plastiques

L'industrie agroalimentaire accélère ses efforts pour réduire le plastique, verdir ses emballages et ses processus de fabrication, mais souhaiterait que les collectivités et les industriels du recyclage en fassent autant pour améliorer la collecte et le recyclage des emballages plastique.

« Permis de louer » : Anne Vignot veut réhabiliter 520 logements au centre-ville

Habités ou non, 520 logements du centre-ville sont dans le viseur des services de la municipalité de Besançon dans la cadre de la politique de lutte contre l'habitat indigne. La Ville souhaite expérimenter sur cinq ans, dans le cadre du programme "Action Coeur de Ville", une phase de réhabilitation assortie d'aides financières. Mais elle veut aussi et surtout y adjoindre un volet énergétique. Anne vignot a interpellé à ce sujet  la ministre de la transition écologique Barbara Pompili. Le "Permis de louer" entrera en vigueur au 1er mai 2021.

Ma Prime Rénov’ pour tous en 2021 : quelles aides, quels travaux et quels montants ?

Ma Prime Rénov' a été mis en place au 1er janvier 2020. Le dispositif d'aide à la rénovation énergétique sera étendu à tous, aux bailleurs et copropriétés. Ma "Prime Rénov '" bleu, jaune, violet ou rose :  le montant des aides dépendra du revenus fiscal de référence du foyer et du nombre d'habitants dans le logement. Le gouvernement vient également de lancer un simulateur en ligne...

Des chantiers d’automne « pour restaurer la nature » en Franche-Comté

Le réseau des Conservatoires d’espaces naturels organise une vaste campagne de sensibilisation à l’entretien et la préservation des milieux naturels : l’opération "Chantiers d’automne". Pendant 3 mois, cette opération rassemble plus de 2 000 participants autour de 300 animations nature programmées en métropole et Outre-mer. Le Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté propose ainsi plusieurs chantiers nature, dont certains ouverts au public, à travers le territoire.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.76
partiellement nuageux
le 19/10 à 18h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
51 %

Sondage