Alstom : Gabriel Amard (Front de Gauche) met en garde le gouvernement

Publié le 29/04/2014 - 16:51
Mis à jour le 29/04/2014 - 16:54

Tête de liste Front de Gauche dans l'Est pour les élections européennes 2014, Gabriel Amard a lancé ce mardi 29 avril la tournée de sa caravane de campagne à l'usine Alstom de Belfort. Appelant à une réaction politique plus forte quant à l’avenir des salariés d’Alstom, il a déclaré "les larmes de Crocodile de Monsieur Montebourg doivent cesser de couler".

2014-04-29-gabriel_amard_alstom_belfort.jpg
Gabriel Amard avec les salariés d'Alstom à Belfort ©dr/www.gabrielamard.eu

européennes 2014

PUBLICITÉ
« Agir ce n’est pas simplement s’émouvoir et gesticuler. Nous avons besoin d’Alstom, c’est un fleuron essentiel de notre économie, une fierté pour ses salariés et pour la France, mais aussi une pièce maîtresse dans la mise en place de la planification écologique qui doit bouleverser notre rapport à l’énergie« , a ajouté Gabriel Amard.  
  
Estimant que les « salariés sont méprisés« ,  il a plaidé pour la nationalisation de la branche énergie et conclut en mettant en garde le gouvernement, le rappelant à la loi : « Le code pénal compte un livre intitulé crime et délit contre la nation, Monsieur Montebourg doit se le rappeler« , a-t-il déclaré, se référant à l’Article 410-1 de ce même code : « Les intérêts fondamentaux de la nation s’entendent au sens du présent titre de son indépendance,de l’intégrité de son territoire, de sa sécurité, de la forme républicaine de ses institutions, des moyens de sa défense et de sa diplomatie, de la sauvegarde de sa population en France et à l’étranger, de l’équilibre de son milieu naturel et de son environnement et des éléments essentiels de son potentiel scientifique et économique et de son patrimoine culturel. » En conséquence, Gabriel Amard souhaite que « tout soit mis en œuvre pour conserver en France les emplois et les savoirs faire d’Alstom« . 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.54
nuageux
le 17/09 à 0h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1020.41 hPa
Humidité
64 %

Sondage