Annulation du supercoss de Montbéliard : la préfet a commis "une erreur de droit"

Publié le 19/07/2011 - 08:30
Mis à jour le 19/07/2011 - 08:30

Le tribunal administratif de Besançon a annulé la décision du préfet qui avait empêché pour des raisons de sécurité le premier supercross de l’Axone à Montbéliard en octobre 2010.

PUBLICITÉ

La Fédération française de moto (FFM) avait engagé une procédure pour contester cette décision qui avait soulevé un véritable tollé puisqu’elle avait abouti à l’annulation du championnat de France de supercross dans la salle de l’Axone à Montbéliard.

Un communiqué de la FFM rappelle que « cette annulation était intervenue quelques heures avant le début de la manifestation, causant ainsi un grave préjudice tant sportif qu’économique au Moto-Club de Villars-sous-Écot, organisateur de la compétition ainsi qu’à la FFM et à ses licenciés ».

Le tribunal administratif a estimé « qu’en faisant application d’une réglementation contre les incendies, inapplicable à l’épreuve sportive projetée, afin de prévenir le risque d’intoxication du public par les gaz d’échappement, au lieu de la réglementation en vigueur de la Fédération française de motocyclisme, le préfet du Doubs a commis une erreur de droit ».

Du coup, « la FFM et le MC Villars-sous-Écot vont aujourd’hui demander à l’État de réparer le préjudice économique subi ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.33
ciel dégagé
le 21/09 à 6h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1018.78 hPa
Humidité
76 %

Sondage