"Appel des coquelicots" : un nouveau rassemblement contre les pesticides le 1er février à Besançon

Publié le 31/01/2019 - 07:15
Mis à jour le 30/01/2019 - 16:30

"Nous voulons des coquelicots !" • Les signataires de l’Appel des coquelicots se retrouveront devant l’Hôtel de ville de Besançon place du Huit septembre pour leur cinquième rassemblement mensuel vendredi 1er février à 18h30.

©DR ©
©DR ©

"Rien n’y fait ! Ni la pluie, ni le froid, ni les fausses bonnes nouvelles, les coquelicots de Besançon ne lâchent rien et les pisseurs de glyphosate non plus !" est-il affirmé dans un communiqué. "Partout en France, les rassemblements s’annoncent toujours plus nombreux :une vingtaine en Franche-Comté et plus de 5 dans le Doubs ! Dans nos villes et nos villages, sous les fenêtres des mairies, les élus vont entendre monter la colère des coquelicots déterminés à en finir avec les pesticides !"

Plus de 500 personnes signataires de l’Appel se sont déjà mobilisées à Besançon pour tenir le flambeau des coquelicots. "Elles réunissent toutes leurs énergies pour construire ce mouvement national de résistance citoyenne ! Nous ne sommes pas des militants professionnels, nous sommes de simples citoyens effrayés par l’irresponsabilité des empoisonneurs qui continuent de fabriquer et vendre des produits toxiques, qui continuent de mentir sur les désastres causés par les phytosanitaires sur notre santé et notre environnement !"

Le communiqué précise que les manifestants "feront tout leur possible pour revoir les coquelicots fleurir sauvagement dans les champs, entendre les abeilles bourdonner dans nos oreilles et déguster fruits, légumes et bon petits plats sans craindre de s’empoisonner !" Et d'ajouter : "Nous sommes là chaque mois pour vous informer, partager des projets d’actions et compter et recompter le flot de nos signataires sur les pétitions qui nous arrivent de tous côtés."

"De rouge vêtu, coquelicot à la boutonnière, nous chanterons, danserons et partagerons de chaudes boissons en partageant nos inquiétudes légitimes et nos forces résistantes !" concluent les signataires.

Infos +

  • Une campagne "dosage du glyphosate dans les urines" s’organise actuellement à Besançon.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.98
nuageux
le 25/07 à 03h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %