Apprentissage des langues : Brian est-il toujours "in the kitchen" ?

Publié le 23/09/2015 - 17:00
Mis à jour le 10/01/2019 - 22:39

L'entrée en collège marque le début véritable de l'apprentissage des langues. Yoann Panier, professeur d'anglais au collège Pierre Vernier d'Ornans, revient sur le retard "culturel" de la France en la matière et pourquoi selon lui nous sommes les mauvais élèves européens des langues étrangères. Il évoque les nouveaux outils numériques pour apprendre l'anglais et la future réforme du collège.

Yoann Panier professeur d'anglais au collège Pierre Vernier d'Ornans LPV #15 from maCommune.info on Vimeo.

 ©
©

« in english please »

Les récentes études montrent que les Français sont toujours à la traine en matière d'apprentissage des langues. (Niveau d’anglais : les Français derniers du classement européen Cadre Emploi- L'élève français, ce cancre en langues étrangères Le Monde).

À quoi Yoan Panier attribue-t-il ces mauvais résultats ? Selon lui, ce n'est pas uniquement la faute de l'école. "On est très accroché à notre langue (…) Deuxième aspect, même si on a beaucoup de films américains qui arrivent en France, on ne les sous-titre pas, on les double, ce qui n'est pas le cas de beaucoup de pays. On n'est pas assez baigné dans l'anglais. Mais il faut aussi que l'on apprenne a enseigner différemment (…) Aujourd'hui on passe plus vers une approche actionnelle ou l'élève doit agir. En passant par l'action, le besoin de communiquer et d'agir ensemble on va donner la motivation aux élèves et c'est la seule chose qui marche…   ".

Sur le volet de la réforme du collège et la mise en place à la rentrée 2016 des EPI (enseignement pratique interdisciplinaire), Yoann Panier estime que l'idée est très intéressante notamment pour l'élève, mais il regrette que ce temps soit pris sur les heures disciplinaires. "J'aurai finalement peut-être une heure de moins en pour asseoir les fondamentaux des élèves afin de réaliser ce projet. Reste à savoir si les élèves en apprendront tout autant... "

Les invités du mois de septembre

Remerciements :

  • Collège Diderot de Besançon, Conseil départemental du Doubs, Rectorat de Besançon, Gilles Grillot, Cédric, Farid, Lydie, M. Basket, Leroy Merlin, POE, FJ, Anne-Lyse.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

« Évasion d’un détenu dangereux d’une maison d’arrêt » : exercice de sécurité pour les élèves de l’académie de Besançon

De façon régulière, les élèves et l’ensemble de la communauté éducative de l’académie de Besançon sont confrontés à un exercice académique d’entrainement au risque attentat-intrusion. Un nouvel exercice a été déclenché ce jeudi 2 décembre à 9 h 52 afin de tester la chaine d’alerte entre les structures scolaires, les directions des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) et le rectorat.

UBFC : 14 millions d’euros pour le projet de recherche sur les microbes « Harmi »

Le projet Harmi, porté par l’Université de Bourgogne Franche-Comté, fait partie des 15 lauréats de l’appel à projets national « ExcellenceS ». Il obtient ainsi 14 millions d’euros pour l’étude des microbes, qui doit permettre de mieux répondre aux enjeux de ce siècle.

La grève dans les crèches municipales de Besançon reconduite le 9 décembre

Plusieurs syndicats ont appelé à la grève lundi 29 novembre pour dénoncer une "pause méridienne de 45 minutes minimum entre 11h et 14h30" pour les agents travaillant dans les crèches municipales de Besançon. Une soixantaine de manifestants s'est réunie devant les locaux de Grand Besançon Métropole. Un nouveau préavis de grève a été déposé pour la journée du 9 décembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.1
couvert
le 09/12 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
99 %

Sondage