Après les minarets, les Suisses se prononcent sur les criminels étrangers

Publié le 24/11/2010 - 10:47
Mis à jour le 24/11/2010 - 10:47

Les Suisses sont appelés dimanche prochain à se prononcer sur un durcissement des renvois de criminels étrangers, un vote à l'initiative de la droite populiste qui s'annonce serré un an après l'interdiction des minarets sur le territoire helvétique.

1290592588.jpg
Porrentruy ©carvy
PUBLICITÉ
Cette initiative populaire a été lancée en 2007 par le premier parti helvétique, l’UDC (droite dure) qui fut également à l’origine de l’interdiction des minarets, acceptée à grand fracas en novembre 2009.

Avec le nouveau projet visant à retirer le droit de séjour des étrangers coupables de certaines infractions en Suisse, l’UDC poursuit «sur la même thématique» aux relents «xénophobes», a estimé le Parti socialiste.

Alors que le renvoi des criminels étrangers est déjà possible dans certaines conditions, le texte va plus loin en proposant un retrait automatique du droit de séjour des étrangers coupables notamment de «viol, délit sexuel grave, actes de violence tels que le brigandage», de «trafic de drogue» mais aussi d’«abus de l’aide sociale».

Pour l’ensemble des partis, le texte franchit une nouvelle fois la ligne rouge dans un pays qui compte 21,7% d’étrangers, en violant le droit international.

Ils pointent du doigt l’absence de prise en compte de la proportionnalité des délits et l’automaticité des renvois.

De fait, selon le texte, une femme de ménage étrangère faisant des heures supplémentaires au noir serait automatiquement boutée hors de Suisse au même titre qu’un violeur multirécidiviste, selon l’Office fédéral des migrations.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Color Life à Besançon : fin des inscriptions ce dimanche

Color Life à Besançon : fin des inscriptions ce dimanche

Créée et organisée depuis 2014 par les étudiants de l’école de commerce Imea et le Comité du Doubs (Besançon) de la Ligue contre le cancer, la Color Life est devenue un événement incontournable dans la vie bisontine. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au dimanche 19 mai 2019 pour participer à la prochaine édition du 26 mai !

Des médecins de Besançon pour la fin du fichage des gilets jaunes blessés

Des médecins de Besançon pour la fin du fichage des gilets jaunes blessés

Plus de cent médecins de France ont appelé ce mercredi 8 mai 2019 à l’arrêt des fichages des gilets jaunes aux urgences. Dont Thinès Laurent, neurochirurgien et professeur à Besançon, et Philippe Humbert, dermatologue. Ils répondent par une « désobéissance éthique » et demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire…

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François a dévoilé jeudi une législation plus stricte obligeant prêtres, religieux et religieuses à signaler à l'Eglise tout soupçon d'agression sexuelle ou d'harcèlement, ainsi que toute couverture de tels faits par la hiérarchie catholique. En mars dernier, nous nous étions rendus à l'archevêché de Besançon pour faire un point sur le diocèse de Besançon (article).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.82
légère pluie
le 20/05 à 6h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1007.96 hPa
Humidité
99 %

Sondage