Arrestation d’un détenu qui s’était évadé de de la prison d’Orbe

Publié le 29/08/2013 - 09:21
Mis à jour le 29/08/2013 - 09:21

Un détenu qui s'était évadé de façon spectaculaire de la prison suisse d'Orbe, dans le canton de Vaud, le 25 juillet 2013, a été interpellé.

suisse voisine

PUBLICITÉ

L’homme, Adrian Albrecht, un Suisse de 52 ans, a été condamné de nombreuses fois pour séquestration et enlèvement, blanchiment d’argent, cambriolage, incendie intentionnel et vol. Il purgeait une peine de 7 ans de réclusion.

Il a été arrêté mercredi soir près de la ville de Sierre, en Valais, son canton d’origine.
Il se trouvait à bord d’une voiture de tourisme conduite par un Suisse, qui a également été arrêté et fait actuellement l’objet d’investigations.

Le deuxième évadé de la prison de la plaine de l’Orbe, le Bosniaque Milan Poparic (membre des Pink Panthers, un gang spécialisé dans les vols de bijoux) n’était pas avec eux.

Une enquête a été ouverte et Adrian Albrecht a été placé en détention.

Adrian Albrecht avait déjà été arrêté par la police valaisanne lors d’une précédente évasion d’un établissement pénitentiaire. Lors de leurs évasions en juillet dernier, Adrian Albrecht et Milan Poparic avaient été aidés par deux complices, qui étaient entrés de force à bord de deux voitures dans l’enceinte de la prison, tirant plusieurs rafales de coups de feu avec des armes de guerre.

Les complices avaient ensuite déployé deux échelles pour permettre aux évadés de franchir l’enceinte grillagée avant de prendre la fuite.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera « rebâtie » promet Macron

Ravagée ce lundi 16 avril 2019 par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s'est pas totalement effondrée grâce à l'intervention des pompiers qui sont parvenus à maîtriser les flammes et sauver la structure de l'édifice, qu'Emmanuel Macron a promis de "rebâtir". Une souscription nationale va d'ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s'annonce longue et difficile.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.85
couvert
le 21/04 à 21h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1013.475 hPa
Humidité
80 %

Sondage